Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-02 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
Mot_Clés
 

Retraité du privé : vers quelle mutuelle santé se tourner ?

Un retraité du privé peut soit conserver sa mutuelle santé d’entreprise, soit souscrire à une complémentaire individuelle. Le point pour faire le bon choix.

 
Un retraité peut continuer à bénéficier de sa mutuelle d’entreprise, mais à des conditions tarifaires revues à la hausse. Avec la complémentaire santé individuelle dédiée aux séniors, un retraité peut obtenir des garanties plus adaptées à sa situation. Le point pour vous aider à choisir.

La mutuelle santé d’entreprise pour continuer de bénéficier de garanties similaires

Dans le privé, il est possible de conserver sa mutuelle d’entreprise quand on part à la retraite. Vous devez formuler votre demande auprès de l’assureur dans les six mois suivant la date de fin de contrat de travail. Ce choix vous assurera de disposer des mêmes garanties de remboursement de soins, sans délai de carence et sans questionnaire de santé.
Inconvénients : l’ancien employeur ne paie plus une partie de la cotisation, elle est à votre charge, et la mutuelle peut majorer votre cotisation jusqu'à 50 %. Au final, le coût de votre contrat peut être multiplié par trois ! 
Certes les contrats d’entreprise offrent des garanties généreuses mais, une fois à la retraite, il peut être difficile de faire face à une telle hausse de cotisation. Sans oublier que ces contrats privilégient souvent des garanties familiales comme la prime à la naissance, l’orthodontie des enfants... Ce dont vous n’avez plus besoin a priori !

Complémentaire santé sénior : attention aux garanties incluses

Il est également possible de s’orienter vers une complémentaire santé individuelle dite sénior, dédiée aux plus de 55 ans, et dont les garanties seront plus adaptées : remboursements plus élevés en matière de soins dentaires et optiques ; prises en charge pour les dépistages précoces (cancer du côlon...), cures thermales, médecines douces (ostéopathie, homéopathie, acupuncture...), dépassements d’honoraires par les spécialistes (gériatre, rhumatologue, urologue, diabétologue endocrinologue...). 
Soyez vigilant en ce qui concerne les remboursements en cas d’hospitalisation. Par exemple, une chambre particulière dans une clinique privée vous coûtera en moyenne 70 € par jour. Veillez à profiter d’une couverture se rapprochant de cette somme. 
Sans oublier que les délais d’hospitalisation sont de plus en plus courts. Il est donc important que la complémentaire individuelle dispose d’une assistance à domicile efficace en cas de besoin pendant la convalescence. Certains contrats prévoient en effet une assistance seulement si le séjour hospitalier a duré sept jours et s’il était programmé... Donc les séjours de moins d’une semaine et ceux intervenant à la dernière minute sont exclus de ce service.
Enfin, avant de vous engager, regardez le délai de carence (période - 3, 6 ou 12 mois même - durant laquelle certaines prestations d’un contrat ne sont pas prises en charge par la mutuelle) afin d’éviter des coûts non planifiés la première année.
 

Conseil de l'assureur

Conseil_Assureur
Les contrats dédiés aux séniors peuvent être proposés sans questionnaire médical et sans limite d’âge. Rapprochez-vous de votre Agent général Gan Assurances pour faire le point sur la mutuelle du retraité.
 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

Partagez-le sur

 

Nos solutions d'assurance pour être "assuré d'avancer"

 

Nos autres articles

  • s

    Mutuelle santé : être bien couvert quand on est au chômage

    Prolongation de la mutuelle d’entreprise, contrat individuel, CMU complémentaire... Le point sur les droits des chômeurs en matière de mutuelle santé.

  • Lorsque on est handicapé, l'assureur notifie que il est primordial de choisir une mutuelle en accord avec nos besoins

    Trouver une mutuelle quand on a un handicap

    Les frais médicaux pour les personnes handicapées sont souvent très élevés. Une mutuelle spécifique permet d’accéder à de meilleurs remboursements.

  • Une jeune fille se fait osculter par son docteur, on se pose donc la question de quelle est la prise en charge par la mutuelle ?

    Mieux comprendre le fonctionnement de sa mutuelle santé

    La sécurité sociale ne prend pas en charge toutes les dépenses de santé. D’où l’intérêt de souscrire à une mutuelle ou complémentaire santé. Explications.

« 1 2 »