Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-02 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
protection contre l'incendie
 

Incendie : comment protéger son entreprise ?

Le point sur les moyens à votre disposition pour prévenir le risque incendie et protéger les personnes et les biens de votre entreprise.

 

Trois éléments à l’origine d’un incendie 

Un incendie survient quand trois éléments sont réunis, à savoir :  
 
  • un élément capable de se consumer, appelé « combustible » (papier, plastique, vernis…) ;
  • un autre qui, associé au combustible, va permettre la combustion : il s’agit du « comburant » (oxygène de l’air…) ;
  • et celui, enfin, qui va déclencher la combustion : c’est la « source d’inflammation », qui peut provenir par exemple des produits et de l’activité même de l’entreprise, mais aussi des installations électriques.  
Face à ce risque, il s’agit de mettre en place les actions nécessaires pour : 
  • limiter, à titre préventif, les risques de déclenchement d’un incendie ;
  • garantir la sécurité des personnes et des biens matériels si jamais un incendie venait à se déclarer.
A cette fin, des mesures de protection incendie sont définies par le Code du travail et différents textes réglementaires pour les établissements recevant du public (ERP) ou encore les installations classées pour la protection de l’environnement (IPCE). 
 

Un risque incendie à prendre en compte dès l’aménagement des locaux

L’aménagement des locaux est un paramètre essentiel pour prévenir les risques incendie. 
 
La démarche consiste, par exemple, à :
  • choisir les matériaux adéquats selon leur réaction et leur résistance au feu ;
  • aménager des issues et des dégagements utiles à l’évacuation des salariés et à l’intervention des secours ;
  • prévoir la mise en place d’un système de désenfumage (ouvertures dans la toiture…), pour éviter l’intoxication des personnes et ralentir la propagation de l’incendie…
La conception d’un système de sécurité incendie est en outre nécessaire pour déterminer les outils destinés à : 
  • donner l’alarme et évacuer vos collaborateurs : les alarmes, les détecteurs automatiques (de fumée, de flammes…), les blocs autonomes d’éclairage de sécurité… 
  • lutter contre les incendies : les extincteurs, les robinets d’incendie armés…
A noter : le Code du travail impose une inspection interne régulière des équipements de sécurité incendie.
 

Evaluer les risques d’incendie et déployer les mesures de prévention adéquates

L’identification des risques incendie s’inscrit dans le cadre de la préparation du document unique d’évaluation. Vous devez à cette occasion faire le point sur les sources possibles d’incendie : 
  • concernant les éléments « combustibles » : quels sont les produits combustibles présents ? Comment sont-ils utilisés et stockés dans l’entreprise ?
  • concernant les « sources d’inflammation » : quelles sont leurs origines (thermiques, électriques, chimiques…) ?
  • concernant les conditions d’expositions : quels sont les dysfonctionnements techniques, humains et organisationnels possibles ?
 
Cette réflexion vous permettra de définir les mesures de protection incendie les plus efficaces, notamment vis-à-vis de vos salariés : 
  • rédaction, affichage et mise à jour d’un plan d’évacuation ;
  • formation à l’utilisation des extincteurs ou des robinets d’incendie armés ; 
  • exercices d’évacuation réguliers ;
  • constitution d’équipes d’intervention…
 
Article publié le 28 novembre 2017
 

Conseil de l'assureur

Conseil_Assureur
 
Pensez à vous assurer contre les incendies et ses conséquences sur votre activité !
Il est recommandé de prévoir un plan de survie de l’entreprise à déployer en cas d’incendie.
Son objectif : définir les actions opérationnelles à mettre en œuvre au plus vite pour permettre aux activités de reprendre rapidement. 
Pour réduire la perte de chiffre d’affaires qui pourraient survenir, rapprochez-vous de votre Agent général pour souscrire également une assurance « perte d’exploitation » ou « perte de la valeur vénale du fonds de commerce » pour couvrir les pertes financières dues à l'arrêt d'activité entraîné par un sinistre, durant la réparation de ce dernier.
 
Pour trouver l'Agent général le plus proche de chez vous rendez-vous sur https://www.agence.gan.fr/
 
 

Nos autres articles

  • Les cyber risques : une menace majeure pour les entreprises

    Les cyber risques : une menace majeure pour les entreprises

    Considéré par les entreprises françaises comme le risque n°1 devant l’interruption de leur activité, le cyber risque a pris un très grande d’ampleur ces dernières années du fait de l’émergence des nouveaux moyens de communication et de l’externalisation des données. La dépendance des PME, PMI, artisans et agriculteurs à l’informatique a rendu les systèmes extrêmement vulnérables aux intrusions, aux attaques, aux erreurs humaines et aux accidents.

  • Cyberattaques : Les comprendre pour mieux se défendre

    Cyberattaques : Les comprendre pour mieux se défendre

    50 000 PME françaises1 ont déjà été victimes d’une cyberattaque et près d’un tiers d’entre elles ont subi un dommage financier en 2017. Définies comme « une atteinte à des systèmes informatiques réalisée dans un but malveillant », les cyberattaques incluent la cybercriminalité, l’atteinte à l’image, l’espionnage ou encore le sabotage informatique. Comprendre les cyberattaques est devenu une nécessité afin de réagir vite et de la façon la plus efficace.

  • Victime de cyberattaques : les bons gestes à adopter

    Victime de cyberattaques : les bons gestes à adopter

    Chaque jour, près de 200 000 cyberattaques ont lieu dans le monde1. Ce n’est donc plus à prouver, aucune entreprise n’est à l’abri d’une faille de son système informatique ou d’un acte de cybercriminalité. L’enjeu aujourd’hui est de s’y préparer et de savoir quelle décision prendre en cas de cyberattaque.

« 1 2 3 »

 

Découvrir nos offres dédiées aux professionnels