Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-02 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
Cybermalveillance : les bons réflexes
 

Professionnel et Entreprise > Je protège mon entreprise > Vol et incendie > Cybermalveillance : les bons réflexes

 

Cybermalveillance : les bons réflexes

[24/01/2019] Un ensemble de fiches pratiques mises en ligne sur le site www.cybermalveillance.gouv.fr permet de bien réagir en cas d’attaque informatique.

 
Selon un récent sondage réalisé par l’Ifop pour Kaspersky et Euler Hermes, 21 % des PME interrogées ont subi une attaque informatique dans l’année écoulée. Une attaque qui, pour 14 % d’entre elles, a entraîné un coût supérieur à 50 000 €. Le risque est donc bien présent et les dirigeants en ont bien conscience. Ainsi, selon cette même enquête, 63 % craignent de subir une attaque ayant pour conséquence la divulgation d’informations confidentielles, 38 % un impact négatif sur leur réputation et 30 % une perte d’exploitation ou de chiffre d’affaires. Concrètement, ils se méfient des emails frauduleux (52 %), du piratage des données (51 %), des malwares (41 %) ou encore des fraudes en ligne (24 %).


Les fiches pratiques de Cybermalveillance

Ce sondage nous apprend également que 77 % des entreprises interrogées n’ont pas réalisé d’audit de sécurité en 2018 et surtout qu’une PME sur deux n’a eu ni le temps, ni les moyens de former ses salariés sur les problématiques de cybersécurité. Or, cet aspect est fondamental pour que chacun, en adoptant des bonnes pratiques et en ayant les bons réflexes, limite les risques d’attaque et leurs conséquences. C’est dans cet esprit que le site www.cybermalveillance.gouv.fr propose une dizaine de fiches pratiques (souvent complétées de vidéos et de fiches réflexes). Certaines décrivent les principales attaques et détaillent les comportements à adopter en cas de survenue (hameçonnage, arnaques au faux support technique, rançongiciels, déni de service, défiguration de site internet). D’autres mettent en lumière les bonnes pratiques à suivre pour limiter les risques (chiffrage des fichiers, séparation des usages pro et perso, gestion des mots de passe, protection des appareils mobiles).
 
Article publié le 24 janvier 2019 - ©  Les Echos Publishing - 2019
 

Nos autres articles

  • Les cyber risques : une menace majeure pour les entreprises

    Les cyber risques : une menace majeure pour les entreprises

    Considéré par les entreprises françaises comme le risque n°1 devant l’interruption de leur activité, le cyber risque a pris un très grande d’ampleur ces dernières années du fait de l’émergence des nouveaux moyens de communication et de l’externalisation des données. La dépendance des PME, PMI, artisans et agriculteurs à l’informatique a rendu les systèmes extrêmement vulnérables aux intrusions, aux attaques, aux erreurs humaines et aux accidents.

  • Cyberattaques : Les comprendre pour mieux se défendre

    Cyberattaques : Les comprendre pour mieux se défendre

    50 000 PME françaises1 ont déjà été victimes d’une cyberattaque et près d’un tiers d’entre elles ont subi un dommage financier en 2017. Définies comme « une atteinte à des systèmes informatiques réalisée dans un but malveillant », les cyberattaques incluent la cybercriminalité, l’atteinte à l’image, l’espionnage ou encore le sabotage informatique. Comprendre les cyberattaques est devenu une nécessité afin de réagir vite et de la façon la plus efficace.

  • Victime de cyberattaques : les bons gestes à adopter

    Victime de cyberattaques : les bons gestes à adopter

    Chaque jour, près de 200 000 cyberattaques ont lieu dans le monde1. Ce n’est donc plus à prouver, aucune entreprise n’est à l’abri d’une faille de son système informatique ou d’un acte de cybercriminalité. L’enjeu aujourd’hui est de s’y préparer et de savoir quelle décision prendre en cas de cyberattaque.

« 1 2 3 »

 

Découvrir nos offres dédiées aux professionnels