Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-02 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
Activité partielle : un an pour demander l’allocation
 

Professionnel > Je gère mon entreprise > Comptabilité trésorerie > Activité partielle : allocation

 

Activité partielle : un an pour demander l’allocation

[01/02/2019] L’employeur dispose d’un an pour toute demande de recours au paiement de l’allocation d’activité partielle.

 
Un employeur peut être contraint de réduire la durée de travail de ses salariés ou de fermer temporairement son entreprise lorsqu’il est confronté, par exemple, à des difficultés d’approvisionnement en matières premières ou en énergie, à un sinistre ou à des intempéries de caractère exceptionnel. Il doit alors demander à la Direccte l’autorisation de recourir à l’activité partielle.
 
En pratique : cette demande est transmise via le site activitepartielle.emploi.gouv.fr
 
Afin de compenser la perte de rémunération subie par ses salariés, l’employeur leur verse une indemnité horaire correspondant, en principe, à 70 % de leur rémunération brute. En contrepartie, l’employeur perçoit, de l’Agence des services et de paiement, une allocation d’activité partielle (7,74 € par heure non travaillée dans les entreprises de 250 salariés au plus).
 
Jusqu’alors, l’employeur disposait d’un délai de 4 ans pour demander à l’administration le versement de l’allocation d’activité partielle. Désormais, il doit le demander dans l’année qui suit la fin de la période couverte par l’autorisation de recours à l’activité partielle.
 
Ce nouveau délai s’applique aux demandes de paiement pour lesquelles l’employeur a effectué une demande préalable de recours à l’activité partielle depuis le 24 septembre 2018.
 
À savoir : le fait de bénéficier ou de tenter de bénéficier frauduleusement des allocations d’activité partielle est puni de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende (150 000 € pour une société).
 
Loi n° 2018-1317 du 28 décembre 2018, JO du 30 
Article publié le 01 février 2019 - ©  Les Echos Publishing - 2019
 
 
 

Nos autres articles

  • Evaluation de la notion d’industriel pour les impôts locaux

    Evaluation de la notion d’industriel pour les impôts locaux

    [21/01/2019] Dès 2020, les petits établissements ne seront plus qualifiés d’industriels pour les impôts locaux.

  • Du neuf pour la fiscalité agricole

    Du neuf pour la fiscalité agricole

    [18/01/2019] La loi de finances pour 2019 adapte la fiscalité à la réalité économique des exploitations agricoles.

  • Le délai de prescription du paiement d’une facture

    Le délai de prescription du paiement d’une facture

    [11/01/2019] L’action en paiement d’une facture intentée se prescrit au bout de 5 ans à compter du jour où les sommes sont exigibles.

« 1 2 3 4 5 »

 

Découvrir nos offres dédiées aux professionnels