Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-02 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
Location financière
 

Location financière : principes et intérêts

Pour financer du nouveau matériel professionnel, la location financière peut être une solution. Ici, pas d’acquisition possible mais une location longue durée.

 

Qu'est-ce qu'une location financière

Une location longue durée sans option d'achat
A l’issue du contrat, vous restituez le bien et pouvez éventuellement relouer un matériel identique, voire plus performant. Car, c’est ce qui distingue la location financière du crédit-bail : il n’y a pas d’option d’achat possible à la fin de la location. Ce type de dispositif vous intéressera donc si vous n’avez pas l’intention d’acquérir le bien mais plutôt de l’utiliser pendant une période limitée dans le temps. 
 
Les caractéristiques du contrat de location financière
 
Le contrat de location financière que vous signerez avec votre établissement de crédit doit préciser les modalités de la location : 
  • le prix d’achat HT qui va déterminer le montant des loyers ;
  • la périodicité des loyers (mensuels, trimestriels, voire semestriels et même annuels) ;
  • la durée du contrat (en général proche de la durée d’amortissement du bien) ;
  • la valeur d’assurance du bien loué... 
Une clause prévoyant la prorogation de la location financière moyennant de nouvelles conditions est même envisageable. Le contrat peut également inclure des services complémentaires payants comme : 
 
  • la maintenance ;
  • l’entretien ;
  • ou la réparation du matériel.

Les atouts de la location financière

L’intérêt de la location financière réside pour vous dans la possibilité de bénéficier d’un matériel toujours récent, ce qui peut valoir le coup si vous employez un matériel rapidement obsolescent (matériel informatique, par exemple) ou que vous l’utilisez beaucoup (comme de l’équipement industriel ou d’exploitation). 

La location financière ne mobilise pas vos capitaux. En effet, en tant que location, le bien n’est pas inscrit dans votre bilan. Vous pouvez donc consacrer vos moyens financiers à des investissements de développement. Votre capacité d’endettement reste intacte. Les loyers sont, eux, enregistrés comme des charges de location de matériel et viennent en déduction de votre bénéfice imposable. Enfin, vous n’aurez pas à gérer la revente d’un matériel usé ou obsolète.

 

Article publié le 4 décembre 2017
 

Conseil de l'assureur

Location fi
Vérifiez vos garanties incluses dans le contrat de location financière.
Dans le cadre d’une location financière, il est fortement conseillé d’assurer le bien lui-même en cas de dommages tels que la perte, le vol, un accident... Rapprochez-vous de votre Agent général pour faire le point et identifier le contrat d’assurance le plus adapté aux risques à couvrir.

 

 
 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

Partagez-le sur

 

Nos solutions pour être "assuré d'avancer"