Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-02 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
img
 

Professionnel et Entreprise > Tous nos conseils > Protéger son entreprise > Rémunération du dirigeant salarié

 

Tout savoir sur la rémunération du dirigeant salarié

[14/02/2019] Président d’une société anonyme (SA), société par actions simplifiée (SAS) ou gérant minoritaire ou égalitaire d’une SARL, vous avez le choix, pour votre rémunération, entre salaire, dividendes ou un mix des deux. Chaque rémunération apporte son lot d'avantages et d'inconvénients. Alors comment être sûr de choisir la bonne rémunération pour vous ?

 

Quel montant pour ma rémunération ? 

En théorie :

Le salaire rémunère le travail, tandis que les dividendes rétribuent le capital (soit les sommes versées par les actionnaires à la société à la constitution et lors d’augmentation de capital).
 

Dans la pratique :

  • l’avantage du salaire est de procurer une bonne couverture sociale, d’autant que ces statuts vous permettent de cotiser au régime général des salariés dont les niveaux de couverture sont connus pour être généreux.
  • les dividendes bénéficient, eux, d’une fiscalité a priori avantageuse pour votre trésorerie
 
À noter :
Le montant global de votre rémunération dépend de :
  • votre résultat d’exploitation (capacité à être bénéficiaire),
  • de vos résultats financiers et exceptionnels,
  • de l’impôt…
N’hésitez pas à inclure dans votre simulation prévisionnelle un pro-rata annuel des investissements que vous prévoyez à moyen terme, car il s’agit tout de même de préparer l’avenir.
 
 

Salaire de chef d’entreprise ou dividendes ? 

Dividendes, salaire fixe, proportionnel au chiffre d’affaires ou aux bénéfices, mixte… Chaque formule possède ses avantages et ses inconvénients. Une fois l’enveloppe globale de votre rémunération définie, il va falloir trancher.
Le salaire garantit la meilleure couverture sociale pour vous, tout en étant déductible des charges de l’entreprise, et vous ouvrant droit à l’abattement fiscal (impôt sur le revenu) de 10% pour frais professionnels.
 
Votre salaire peut être, au choix :
  • fixe ou variable : un salaire fixe maximise votre couverture sociale, mais il risque de vous gêner en cas de baisse temporaire d’activité, car vous devrez quand même vous acquitter de vos cotisations sociales au régime général de la Sécurité sociale même si la rémunération est calculée mais non versée.
  • indexé sur le chiffre d’affaires de l’entreprise ou sur ses bénéfices: un salaire entièrement proportionnel risque, lui, de vous laisser fort démuni en cas de diminution d’activité.
 
Par définition aléatoire, les dividendes n’apportent aucune couverture sociale. Votre banquier ou propriétaire foncier risque de ne pas être très rassuré sur votre solvabilité, si les dividendes constituent votre unique source de revenus. 
 

Nos autres articles

  • Quels sont les enjeux des Très Petites Entreprises ?

    Quels sont les enjeux des Très Petites Entreprises ?

    [25/03/2019] Une entreprise est considérée comme une TPE (Très Petite Entreprise) lorsqu’elle compte moins de 10 salariés et présente un chiffre d’affaires (ou total bilan) inférieur à 2 millions d’euros. En 2018, on en recense plus de 2 millions* en France. Les TPE représentent un large panel d’activités allant de l’artisan au commerçant de quartier en passant par le restaurateur ou encore le chef d’entreprise.

  • Gestion des risques : les bons outils pour aider les entreprises

    Gestion des risques : les bons outils pour aider les entreprises

    [31/01/2019] Faites comme les grandes entreprises : mettez en place les bons outils pour gérer les risques dans votre entreprise ! Pour vous y aider, l’Association française de normalisation (Afnor) met à disposition de nombreux conseils pour accompagner les entreprises.

  • Chef d'entreprise, pensez à cet outil pour réussir vos recrutements

    Chef d'entreprise, pensez à cet outil pour réussir vos recrutements

    [16/08/2018] Sélectionner le bon candidat n’est généralement pas une chose aisée. Il faut savoir évaluer ses compétences, déterminer sa motivation, le comparer aux autres postulants, tout cela en correspondance avec ce que vous attendez du poste. Alors comment être sûr de choisir le bon profil en seulement quelques entretiens ? Découvrez l’outil d’aide au recrutement en ligne gratuit du Pôle Emploi !

« 1 2 »

 

Découvrir nos offres dédiées aux professionnels