Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-02 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
img
 

Professionnel et Entreprise > Tous nos conseils > Protéger son entreprise > 5 astuces pour protéger vos locaux professionnels pendant les vacances !

 

5 astuces pour protéger vos locaux pendant les vacances !

[28/06/2016] Protéger vos locaux professionnels, c'est indispensable, ne serait-ce que pour votre tranquillité d’esprit au moment de partir en vacances ! Car les risques existent : effractions, cambriolages, vols de vos données informatiques… mais heureusement des solutions de prévention et d'assurance existent pour les limiter !

 

1. Sécuriser vos locaux professionnels

Première étape de bon sens : vérifiez les systèmes de fermeture de vos portes et fenêtres, sensibilisez vos employés sur la bonne gestion des clés ou des codes d’accès, mettez les documents sensibles sous clé, verrouillez les ordinateurs…
Vous pouvez également investir dans quelques équipements de base comme les systèmes de gâche anti-dégondage qui empêchent la fenêtre de sortir de ses gonds par l’extérieur, ou les vitrages anti-effraction qui retardent les cambrioleurs dans leur progression.
 

2. S’inscrire à l’opération « Tranquillité Entreprises »

Peu d’entreprises le savent, mais vous pouvez bénéficier du même système de surveillance que celui mis en place pour les particuliers qui partent en vacances ! Grâce à lui, vous bénéficiez de rondes régulières, de jour comme de nuit, de la part des forces de l’ordre autour de vos locaux professionnels. Il suffit pour cela de vous inscrire auprès de votre gendarmerie en remplissant une fiche.
Attention : toutes les zones ne bénéficient pas de ce dispositif, renseignez-vous au préalable auprès de votre commune.
 

3. Investir dans un système d’alarme

Aujourd’hui, les dispositifs de protection permettent de mettre en place différents outils, de la simple sirène à la détection de mouvement, en passant par la télésurveillance des locaux professionnels 24h/7j, avec ou sans intervention d’une équipe de sécurité en cas d’alerte, voire une application sur smartphone pour faire le suivi… Et avec l’évolution des technologies, ces systèmes sont de plus en plus discrets et faciles à poser. Généralement les entreprises qui proposent ce type de prestations fonctionnent sous forme d’abonnement mensuel incluant la location du matériel.
 

4. Recourir au gardiennage

Seul ou accompagné d’un chien, un gardien va effectuer des rondes ou rester à l’entrée de votre bâtiment pour assurer la sécurité de vos locaux professionnels pendant toute la nuit ou à chaque période de fermeture de l’entreprise. Un service qui a certes un coût, mais qui peut valoir le coup si votre entreprise héberge des données sensibles ou du matériel coûteux par exemple.
 

5. Vérifier votre contrat d’assurance

Une assurance professionnelle multirisques vous permet de protéger vos locaux professionnels contre toutes sortes de sinistres : incendie, dégât des eaux, cambriolage… afin d'obtenir une indemnisation pour reprendre votre activité au plus vite. Vérifiez que vous êtes à jour de votre contrat et que les protections vol décrites dans celui-ci correspondent bien à l'existant. Profitez en pour faire le point sur les garanties prévues, voire pour les étendre aux risques qui manquent et vous paraissent importants. Regardez par exemple, si les frais de démolition ou les frais d'ingénierie sont couverts, ou si l’assurance prend en compte vos biens extérieurs comme les abris ou les panneaux publicitaires… 
 

Nos autres articles

  • Quels sont les enjeux des Très Petites Entreprises ?

    Quels sont les enjeux des Très Petites Entreprises ?

    [25/03/2019] Une entreprise est considérée comme une TPE (Très Petite Entreprise) lorsqu’elle compte moins de 10 salariés et présente un chiffre d’affaires (ou total bilan) inférieur à 2 millions d’euros. En 2018, on en recense plus de 2 millions* en France. Les TPE représentent un large panel d’activités allant de l’artisan au commerçant de quartier en passant par le restaurateur ou encore le chef d’entreprise.

  • Tout savoir sur la rémunération du dirigeant salarié

    Tout savoir sur la rémunération du dirigeant salarié

    [14/02/2019] Président d’une société anonyme (SA), société par actions simplifiée (SAS) ou gérant minoritaire ou égalitaire d’une SARL, vous avez le choix, pour votre rémunération, entre salaire, dividendes ou un mix des deux. Chaque rémunération apporte son lot d'avantages et d'inconvénients. Alors comment être sûr de choisir la bonne rémunération pour vous ?

  • Gestion des risques : les bons outils pour aider les entreprises

    Gestion des risques : les bons outils pour aider les entreprises

    [31/01/2019] Faites comme les grandes entreprises : mettez en place les bons outils pour gérer les risques dans votre entreprise ! Pour vous y aider, l’Association française de normalisation (Afnor) met à disposition de nombreux conseils pour accompagner les entreprises.

« 1 2 »

 

Découvrir nos offres dédiées aux professionnels