Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-03 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
img
 

Professionnel et Entreprise > Tous nos conseils > Gérer son entreprise > Quel financement choisir pour acheter un véhicule professionnel ?

 

Quel financement choisir pour acheter un véhicule professionnel ?

[15/06/2016] Selon la formule choisie pour acquérir vos véhicules professionnels, vous n’aurez pas les mêmes avantages ni les mêmes inconvénients. Là encore, c’est à vous de choisir en fonction de vos besoins et de votre situation propre. Voici les 3 principaux modes d’acquisition.

 

L'achat de véhicules professionnels

L’entreprise peut devenir propriétaire des voitures en payant comptant ou à crédit.
 
Avantages :
  • Selon l’Observatoire des véhicules d’entreprise, l’achat est plus intéressant financièrement que la location lorsque le collaborateur parcourt moins de 10 000 à 15 000 kilomètres par an.
  • C’est le cas également lorsque l’entreprise utilise des véhicules très spécifiques (camion nacelle par exemple).
  • Les véhicules vous appartiennent et viennent gonfler l'actif de l'entreprise
  • Ils peuvent être utilisés au-delà de leur période d'amortissement.
 
Inconvénients :
  • L’entreprise mobilise des fonds dont elle pourrait avoir besoin pour faire des investissements.
  • Les véhicules neufs perdent de leur valeur tous les jours : 25 à 40% au bout d'un an, 40 à 60% au bout de trois ans, 60 à 75% au bout de cinq ans.
  • La gestion de l’achat, l’entretien et la revente vous coutent cher et prennent du temps.
 
 

Le crédit-bail pour acquérir un véhicule professionnel

Equivalent de la location avec option d’achat des particuliers, le crédit-bail permet à l’entreprise de louer un véhicule, avec la possibilité au bout d’un certain délai de l'acheter moyennant un paiement résiduel convenu au départ.
 
Avantages :
  • La dépense est lissée sur la durée du contrat, l'entreprise ne pas puise pas dans ses fonds propres ou dans sa trésorerie.
  • Le loyer constitue une charge d'exploitation déductible.
 
Inconvénients :
  • Des frais de remise en état peuvent être demandés si l’option d’achat n’est pas activée.
  • C’est à l’entreprise de gérer son véhicule : recherche du modèle, négociation du prix, entretien, revente, etc.
  • La perte financière (différence entre la valeur du véhicule et les traites à échoir) doit être garantie en cas de sinistre total et même partiel, à la demande des créanciers /bailleurs.
 
 

La location longue durée d’un véhicule professionnel

Avec la location longue durée (LLD), l’entreprise a à sa disposition le véhicule de son choix, pour la durée de son choix, accompagné de services là aussi choisis : entretien, assistance, pneumatiques, assurances, véhicule relais en cas d'immobilisation… A la fin du contrat, le loueur reprend le véhicule.
 
Avantages :
  • L’entreprise connaît à l’avance ce que lui coûtera le véhicule chaque mois.
  • Pas d'immobilisations de capitaux propres ou empruntés.
  • L’entreprise dispose toujours de véhicules en bon état.
  • Une option d'achat en fin de financement dans certain cas et en libre choix.
 
Inconvénients :
  • Des frais de remise en état peuvent être demandés si le véhicule n’est pas redonné dans un état de vétusté standard.
  • En cas de rupture anticipée du contrat l’entreprise devra une indemnité.
  • Le coût des services peut être important, voire disproportionné pour les véhicules qui roulent peu.
 

Nos autres articles

  • Label Ferme ou comment faire de la restauration rapide de qualité ?

    V and B, 190 points de vente et un festival de musique plus tard …

    [09/05/2019] V and B, gagnant du concours du franchiseur le plus audacieux co-organisé par Gan Assurances et l’Officiel de la franchise en 2018, créé un festival de musique en septembre 2019. Une façon innovante de communiquer tout en restant fidèle à ses valeurs. Tour d’horizon d’une belle histoire d’entrepreneuriat qui atteint bientôt les 200 points de vente.

  • Travailleur non salarié : ce qu'il faut savoir sur les revenus et la protection sociale

    Travailleur non salarié : ce qu'il faut savoir sur les revenus et la protection sociale

    [07/02/2019] Suffit-il d’être dirigeant pour se verser un salaire mirobolant et des primes à foison ? Eh bien non. Votre rémunération en tant que dirigeant dépend de plusieurs variables. L’enjeu pour un travailleur non salarié est de trouver le bon équilibre entre le niveau de votre rémunération et votre protection sociale.

  • E-commerce : les 5 raisons qui font fuir les internautes

    E-commerce : les 5 raisons qui font fuir les internautes

    [24/01/2019] De plus en plus d’achats se font sur Internet… Pourtant, certains internautes abandonnent leur achat une fois arrivés sur un site de e-commerce. Pourquoi ? C’est la question à laquelle l’agence américaine Episerver a tenté de répondre.

« 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 »

 

Découvrir nos offres dédiées aux professionnels