Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-03 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
img
 

Marketing olfactif : Le nez mis à profit !

[28/02/2020] Quand l’odeur, révélatrice d’émotions, permet de stimuler la consommation...

 
Nombreux sont ceux qui se souviennent encore de l’odeur de la crème Nivea ou de la pâte à modeler Play-Doh. Et pour cause, l’être humain mémorise 35 % de ce qu’il sent (contre 5 % de ce qu’il voit, 2 % de ce qu’il entend et 1 % de ce qu’il touche, étude de l’université Rockefeller, 2013).
Plus encore, 75 % de ses émotions, notamment celles liées à l’enfance, sont suscitées par les odeurs (Datamonitor,
2013). Et les marques, qui ont flairé ce bon filon, jouent la carte du marketing olfactif pour mettre en éveil les sens du consommateur. Des marques en quête de la « madeleine de Proust » qui offrirait une expérience olfactive unique à leurs clients... et stimulerait les achats d’impulsion.

 

JE SENS, DONC J’ACHÈTE

 

Diffuser un agréable parfum se révèle bien commode pour masquer les odeurs nauséabondes des salles de sport et des boutiques situées près des chaînes de restaurants. Mais désormais, le marketing olfactif va bien au-delà, avec pour ambition d’agir positivement sur le comportement du consommateur : améliorer son bien-être et lui rendre sa bonne humeur (pour un consommateur sur deux, étude de Mood Media, janvier 2019), l’inciter à flâner plus longtemps en boutique (un client sur trois) et, lorsque l’odeur diffusée génère une émotion assez forte, provoquer l’achat (+ 38 % d’impulsion d’achat, selon l’étude réalisée par BVA/Air Berger).
Et pourquoi ne pas orienter son achat, en laissant échapper des effluves de chocolat à l’occasion des fêtes de Noël ou en faisant planer une odeur de poulet grillé à l’entrée du magasin pour guider le client jusqu’à la rôtisserie.
Mieux encore, flatter le nez d’un client l’aiderait à retrouver plus facilement le chemin de l’enseigne (78 % d’intentions de retour, BVA/Air Berger), en particulier lorsque celle-ci s’est dotée d’une véritable identité olfactive, une signature qui lui permet de marquer les esprits et donc son territoire.
 

À L’INTÉRIEUR ET À L’EXTÉRIEUR

 

Pour mieux nous séduire, les marques utilisent fréquemment des diffuseurs de parfum (via le système de ventilation ou des diffuseurs connectés, par exemple). L’enseigne pionnière en la matière, Nature & Découvertes, est, depuis bien longtemps, associée à l’odeur de cèdre qui se répand dans l’ensemble de ses points de vente. Mais ce n’est pas tout. Le marketing olfactif s’invite aussi dans les campagnes publicitaires, à l’image des affiches dégageant une odeur de pain chaud installées il y a quelques années dans les gares de Paris par la marque Harry’s. Et nombre d’objets publicitaires sont ainsi parfumés (mailings, marque-pages, catalogues, brochures, porte-clés, clés USB...), pour permettre aux marques de se rappeler au bon souvenir de leurs clients.

 

 

UN PARFUM CLÉ EN MAIN

 

Un marketing olfactif efficace suppose toutefois d’avoir du nez. Et pour éviter la catastrophe (odeur déplaisante, en surabondance...), les marques s’en remettent à des entreprises spécialisées qui disposent de solutions techniques dédiées à la diffusion de parfum. Des entreprises au sein desquelles des « fragrance designers » aident les marques à créer leur propre logo olfactif (un « logolf »). Des entreprises comme Emosens, OlfaNostra, ScentAir ou encore Exhalia qui, en accompagnant des marques telles que  Kiabi, Thalazur, Soupline, Mobalpa, Clarins, Yoplait, Volvic et Sothys, ont sans aucun doute flairé la bonne affaire...
 

Un pied de nez à l’e-commerce ?

 

Pour les absents de la Toile, le marketing olfactif peut constituer une excellente alternative à l’e-shopping, puisque 78 % des consommateurs affirment qu’une ambiance agréable en magasin joue un rôle clé dans leur décision d’effectuer des achats en boutique  plutôt qu’en ligne (Mood Media, janvier 2019).

 

Nos autres articles

  • [28/02/2020]  Malgré une grève de quelque 7 semaines, le gouvernement semble tenir le cap de son projet de réforme du système de retraite. La preuve, deux avant-projets de loi ont été présentés en Conseil de ministres le 24, qui ont vocation à être adoptés avant l’été.

    LA RÉFORME DES RETRAITES SUR LES... RAILS !

    [28/02/2020] Malgré une grève de quelque 7 semaines, le gouvernement semble tenir le cap de son projet de réforme du système de retraite. La preuve, deux avant-projets de loi ont été présentés en Conseil de ministres le 24, qui ont vocation à être adoptés avant l’été.

  • [28/02/2020] L’un des risques auxquels est exposée une entreprise est la perte soudaine de son dirigeant ou d’un de ses collaborateurs dont la fonction est déterminante. Pour garantir ce risque, il existe une assurance particulière appelée assurance « homme-clé ».

    Zoom sur l’assurance homme-clé

    [28/02/2020] L’un des risques auxquels est exposée une entreprise est la perte soudaine de son dirigeant ou d’un de ses collaborateurs dont la fonction est déterminante. Pour garantir ce risque, il existe une assurance particulière appelée assurance « homme-clé ».

  • [28/02/2020] Comme chaque année, la loi de finances contient plusieurs mesures qui impactent la fiscalité des particuliers et des entreprises.

    Loi de finances pour 2020 : Quelles sont les nouveautés ?

    [28/02/2020] Comme chaque année, la loi de finances contient plusieurs mesures qui impactent la fiscalité des particuliers et des entreprises.

« 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 »

 

Découvrir nos offres dédiées aux professionnels