Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-02 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
img
 

V and B, 190 points de vente et un festival de musique plus tard …

[09/05/2019] V and B, gagnant du concours du franchiseur le plus audacieux co-organisé par Gan Assurances et l’Officiel de la franchise en 2018, créé un festival de musique en septembre 2019. Une façon innovante de communiquer tout en restant fidèle à ses valeurs. Tour d’horizon d’une belle histoire d’entrepreneuriat qui atteint bientôt les 200 points de vente.

 
VandB

Petit retour en arrière sur l’histoire de V and B

En 1998, Jean-Pierre Derouet et Emmanuel Bouvet partagent un bâtiment en commun au Mans (72). Le premier exploite une cave à vins « Centr’Hall vin », et le second une cave et un bar à bières « Le Palais de la bière ». Cette proximité les lie d’amitié et leur donne l’idée de réunir leurs produits dans un même lieu. En 2001, une idée simple naît, un mur tombe, 2 magasins fusionnent et un nom sera trouvé : V and B.
18 ans et 190 magasins plus tard, le principe de la cave associée à un bar continue sa progression.
Plus de 80 % des magasins sont en franchise et l’enseigne compte plus de 150 salariés au siège, à Azé (53 – Mayenne)
 

Créer un festival de musique pour une communication hors norme

Depuis longtemps, les fondateurs de V and B gardaient en tête, sans pouvoir la concrétiser, l'idée de créer un événement musical incarnant le concept de V and B. A l’été 2018, Damien Jahier, collaborateur de l’enseigne et organisateur d’un petit festival de musique, soumet à la Direction générale l’idée de créer un événement musical. Ni une ni deux, la décision est prise ! Le V and B Fest' est né. 
 
 
Tom Caillaud, chargé de communication et désormais en charge de la promotion du projet du festival V and B Fest’, explique la construction du projet :
« Une association a été créée l’année dernière. Bien conscient que les festivals reposent sur l’implication de nombreux bénévoles, l’association était le meilleur choix pour engager des bénévoles et structurer leur participation.
Ce ne sont pas moins de 600 bénévoles qui sont attendus sur ce projet, que ce soit des personnes internes à l’entreprise, ou externes. Sur 140 collaborateurs en 2018, 70 ont décidé spontanément de rejoindre l’aventure en adhérant à l’association.
14 commissions ont été créées pour organiser toutes les étapes du montage de ce festival. »
 

Le V and B Fest’, un festival de musique mais pas que …

Ce festival musical aura lieu les 13,14 et 15 septembre 2019 à l’hippodrome de Craon (en Mayenne), à 15 min du siège de V and B.
« Le lancement officiel a eu lieu en novembre 2018. Les premiers artistes ont été dévoilés fin février ». précise Tom Caillaud.
 
« Nous nous sommes appuyés sur les valeurs de l’enseigne : la convivialité, l’ambiance, les bons produits – pour proposer un festival de musique qui ressemble à nos clients.
Il y a de plus en plus de festivals de musique et nous voulions quelque chose de différent, qui soit le reflet de notre slogan « partageur de bons moments ».
C’est pourquoi il y aura 2 espaces, une scène qui accueillera les différents groupes musicaux et un village festif  en accès libre avec des nombreux fournisseurs de l’enseigne, des artisans locaux et de nombreuses animations. »
 

La sélection des artistes qui se produisent sur scène

« Nous voulions des artistes qui ressemblent à notre clientèle. Celle-ci étant très éclectique, nous souhaitions que notre programmation le soit aussi afin de plaire à un plus grand nombre il y en aura donc pour tous les goûts, des artistes de renom au  groupes plus pointus.
IAM, Martin Solveig, BigFlo&Oli ou encore Roméo Elvis font partie des têtes d’affiche qui devraient faire déplacer les foules.
Au total, 18 concerts rythmeront ces 3 jours de festival »
 

Trouver le bon modèle économique

« La vente de billets sera la première source de revenus. La consommation de boissons, nourriture, et autres objets publicitaires permettra de compléter les ressources. Les partenaires soutenant l’initiative du festival apporteront également une aide financière non négligeable. 
 
Les nombreux bénévoles permettront aussi de proposer un festival de qualité avec une organisation logistique sans faille »
 

Un festival de musique pour booster sa communication

« L’organisation de ce festival participe à une dynamique de communication globale initiée par l’enseigne depuis de nombreuses années.
Soumis à la loi Evin, la communication grand public est très réglementée dans ce type de profession.
 
Fidèle aux valeurs portées par la marque, en particulier la lutte contre la suralcoolisation, ce festival est le reflet de ce qui se passe en magasin : une bonne ambiance avec un fond musical diversifié qui favorise les échanges autour de bons produits.
L’ancrage local était aussi pour nous un élément fondamental. Organiser un festival dans le lieu où 
V and B a vu le jour il y a 18 ans et où se trouve une grande majorité de nos salariés, constituait un symbole important.
C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de mettre en avant des acteurs locaux à l’occasion du village festif ».
 
Si, vous aussi vous souhaitez participer à cette belle aventure, toutes les informations ici : https://vandbfest.fr/
 
 
 

Expert : Philippe Sorin, Agent général à Château Gontier.

Phillipe Sorin, Agent général Gan Assurances à Château Gontier, assure depuis début janvier la partie complémentaire santé pour les salariés de l’enseigne et sera partenaire de du festival VandBFest.
 
« Je suis voisin et je suis cette entreprise depuis un moment. Lorsqu’elle a été sélectionnée en tant que franchiseur le plus audacieux, je les ai contactés pour leur proposer un audit de leurs solutions d’assurances.
L’enseigne a décidé de revoir son contrat d’assurance collective pour ses salariés, et c’est tout naturellement qu’ils ont décidé de me consulter en tant qu’acteur local, proche de leur siège social.
La proximité étant un élément essentiel pour que les salariés puissent se rendre dans mon agence en cas de besoin particulier.
 
VandB comporte plusieurs filiales avec des conventions collectives bien distinctes, et donc des garanties spécifiques.
Il a fallu procéder à un audit détaillé de la protection sociale des différentes entreprises.
L’objectif était de leur permettre d’avoir un seul contrat clair qui permette de répondre à toutes les garanties requises dans les différentes conventions collectives. »
 
Philippe Sorin rappelle les fondamentaux de cette obligation :
« Depuis janvier 2016, toutes les entreprises ont l’obligation de fournir à leurs salariés une complémentaire santé.
  • La couverture collective obligatoire doit remplir les conditions suivantes :
  • la participation financière de l'employeur doit être au moins égale à 50 % de la cotisation (le reste à la charge du salarié) ;
  • le contrat doit respecter un socle de garanties minimales (panier de soins minimum) »
 
L’assureur a pour mission de tenir compte de différents facteurs pour apporter son expertise :
  • Connaître la ou les conventions collectives dont dépend l’entreprise
  • S’informer du niveau souhaité de participation de l’entreprise
  • Savoir jusqu’où l’entreprise souhaite aller en matière de niveaux de garanties.
 
 
Pour en savoir plus sur la complémentaire santé pour vos salariés.
 
 
Contacter Philippe Sorin :
26 avenue Carnot
53200 Château Gontier
Téléphone : 02 43 07 10 36
 

Nos autres articles

  • Travailleur non salarié : ce qu'il faut savoir sur les revenus et la protection sociale

    Travailleur non salarié : ce qu'il faut savoir sur les revenus et la protection sociale

    [07/02/2019] Suffit-il d’être dirigeant pour se verser un salaire mirobolant et des primes à foison ? Eh bien non. Votre rémunération en tant que dirigeant dépend de plusieurs variables. L’enjeu pour un travailleur non salarié est de trouver le bon équilibre entre le niveau de votre rémunération et votre protection sociale.

  • E-commerce : les 5 raisons qui font fuir les internautes

    E-commerce : les 5 raisons qui font fuir les internautes

    [24/01/2019] De plus en plus d’achats se font sur Internet… Pourtant, certains internautes abandonnent leur achat une fois arrivés sur un site de e-commerce. Pourquoi ? C’est la question à laquelle l’agence américaine Episerver a tenté de répondre.

  • Commerce connecté : Quels impacts sur votre magasin ?

    Commerce connecté : Quels impacts sur votre magasin ?

    [17/01/2019] Les arrivées du smartphone et des nouvelles technologies ont changé la donne dans le domaine du commerce… vous obligeant, commerçants, à vous adapter ! Alors, à quoi s’attendre pour pouvoir anticiper ce changement ? Voici quelques données qui pourraient vous aider.

« 1 2 3 4 5 6 7 8 9 »

 

Découvrir nos offres dédiées aux professionnels