Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-03 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
img
 

Professionnel et Entreprise > Tous nos conseils > Créer son entreprise > 5 précautions pour bien choisir votre associé

 

5 précautions pour bien choisir votre associé

[17/11/2016] Accueillir un associé, au début d’un projet d’entreprise ou en cours de route, et ce quelles que soient vos motivations, est un acte qui vous engage fortement et souvent pour longtemps. Voici quelques conseils pour faire le bon choix.

 
Comme pour un mariage, avant de vous engager avec un associé dans une entreprise, il est fortement recommandé de prendre le temps de la réflexion. L’objectif est d’éviter de divorcer quelques mois plus tard en étant clair dès le départ sur les raisons pour lesquelles vous vous associez et en évitant certains écueils lors du choix de la personne.
 

Pourquoi s’associer ?

Il existe plusieurs bonnes raisons de prendre un associé pour créer ou développer son entreprise.
Il peut s’agir de :
  • briser la solitude de l’entrepreneur : vous partagez ainsi les succès à deux mais aussi et surtout les galères, le stress...
  • compléter vos compétences : être deux permet de se partager les taches en fonction de son cœur de métier. L’un est plus à l’aise sur la gestion, les chiffres et l’administratif, l’autre préférera la production et la fabrication, par exemple. C’est aussi souvent un gage de bon fonctionnement car chacun règne sur son domaine.
  • augmenter les finances de l’entreprise puisque ce deuxième associé apportera lui aussi sa contribution financière au capital social.
 

Quelles précautions prendre avant de choisir son associé ?

1 - Assurez-vous de partager les mêmes valeurs et la même vision de l’entreprise, que vous êtes « compatibles » en quelque sorte ! Si c’est possible, n’hésitez pas à expérimenter le travail à deux avant de vous engager.
Attention : si votre choix se porte sur un ami ou sur un membre de votre famille, il faut être capable de s’affirmer. Ça peut être compliqué dans certaines relations où se mêle l’affectif...
 
2 - Si vous ne connaissez pas très intimement cette personne, renseignez-vous sur ses motivations : a-t-il déjà créé une entreprise ? Pourquoi quitte t-il son ancien poste ? Quels sont ses objectifs ?
 
3 - Si cette association a pour unique but de faire entrer des fonds, veillez à rester majoritaire pour garder la main sur les décisions.
 
4 - N’hésitez pas à mettre par écrit qui fait quoi, pour définir le champ d’intervention de chacun. Ça évite les malentendus ultérieurs.
 
5 - Faites rédiger par un avocat un pacte d'actionnaires (pour les SA) ou un pacte d'associés (pour les SARL), qui précise les éléments de collaboration comme le partage des pouvoirs, les règles de répartition des résultats de la société entre dividendes et mise en réserve, les modalités de règlement des litiges, les conditions de cession des parts d'un associé... c’est indispensable.
 
Et n’oubliez pas que vous allez probablement passer beaucoup de temps avec cet associé. Alors, c’est très subjectif mais mieux vaut choisir quelqu’un que vous appréciez et en qui vous avez toute confiance...
 
 

Nos autres articles

  • Des récits de vie pour transmettre son histoire

    Des récits de vie pour transmettre son histoire

    [09/05/2019] Agnès de Reulle aime la diversité. Passionnée d’études et d’apprentissage, elle cumule de nombreuses compétences : l’art de raconter une histoire : la sienne, celle des autres et celle qui va permettre à un professionnel de se démarquer.

  • Comment encourager l’entrepreneuriat féminin en une semaine chrono ?

    Comment encourager l’entrepreneuriat féminin en une semaine chrono ?

    [01/03/2019] Ces dernières années, de plus en plus de femmes se lancent dans l’aventure entrepreneuriale. Mais dans l’imaginaire collectif, ce milieu fait encore écho aux célèbres Mark Zuckerberg, Elon Musk, Steve Jobs ou encore Bill Gates. C’est pourquoi, aura lieu entre le 4 et le 15 mars, la 7ème édition de la Semaine de sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat féminin.

  • Label Ferme ou comment faire de la restauration rapide de qualité ?

    Label Ferme ou comment faire de la restauration rapide de qualité ?

    [18/10/2018] Depuis 2011, Label Ferme propose des salades et des sandwiches sur-mesure dont les ingrédients sont pour la plupart issus de petits producteurs et/ou bio. A la tête de cette enseigne de restauration rapide, quatre jeunes : Benoit Bellonga, Guillaume Santin, Thibault Lefevre et Priscillia Bassi, qui nous raconte leur aventure dans l’entrepreneuriat dans le secteur de la restauration.

« 1 2 3 4 5 6 7 8 9 »

 

Découvrir nos offres dédiées aux professionnels