Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-02 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
Un enfant s'initie à la nage dans une piscine à l'aide d'une frite qui garantit sa sécurité tant que il est dans l'eau
 
 

Sécurité des piscines : quel équipement choisir ?

Les piscines sont obligatoirement équipées d’un système de sécurité pour limiter les risques de noyade : abri, alarme, barrière, couverture. Voici comment choisir.

 
Toutes les piscines privées, qu’elles soient enterrées ou semi-enterrées, doivent être sécurisées, suite à un décret de 2004 qui impose de choisir parmi quatre systèmes certifiés aux normes AFNOR : l’abri, l’alarme, les barrières ou la couverture. 
Attention, car en cas de système de sécurité non conforme aux normes ou d’absence de cet équipement, vous encourrez une amende pouvant atteindre 45 000 €. 


L’abri, véritable deux-en-un pour la sécurité de votre piscine

L’abri de piscine sécurise non seulement le bassin, mais protège également des intempéries. Il se présente comme une structure en dur recouvrant entièrement le bassin. Disponible en trois hauteurs (haut, semi-haut et bas), l’abri permet de se baigner quel que soit le temps. Il peut aussi apporter une touche esthétique à votre piscine. 
Suivant la dimension du bassin et la place disponible autour, vous aurez le choix entre plusieurs systèmes d’ouverture : télescopique, coulissant, relevable, motorisé ou pas. Ainsi lorsque le bassin est fermé, il n’est pas accessible aux enfants.
La structure, sur laquelle sont généralement posés des panneaux en verre, en polycarbonate, en plexiglas, en PVC ou en résine translucide, peut être en bois, en acier ou en aluminium. Selon les matériaux choisis et le type d’ouverture, les tarifs peuvent aller de 3 000 € (abri relevable bas) à plus de 20 000 € (abri télescopique motorisé). 

L’alarme de piscine, un avertisseur

Il existe deux types d’alarme de piscine. L’alarme immergée comprend une sonde qu’on place dans le bassin et qui va analyser les ondes aquatiques si une personne tombe à l’eau. Inconvénient : l’alarme se déclenche seulement une dizaine de secondes après la chute. Comptez 250 € pour ce dispositif à monter soi-même. 
L’alarme périphérique, quant à elle, crée un périmètre de sécurité, une sorte de barrière virtuelle autour de la piscine grâce à des bornes. Si une personne franchit cette barrière, l’alarme se déclenche. L’équipement est assez volumineux, mais plutôt facile à installer pour un prix de 800 €. 
Moins sécurisants que l’abri, car la piscine reste accessible, ces systèmes nécessitent votre vigilance.

La barrière de piscine pour bloquer l’accès

La barrière de piscine n’est autre qu’une clôture permettant de fermer complètement le bassin. Elle doit être installée à un mètre minimum du bord et sa porte d’accès nécessite un système de verrouillage pour être conforme. Elle est composée de panneaux (bois, aluminium, fer forgé, verre trempé, plastique, filet...) qui peuvent être souples ou rigides, pleins ou ajourés. 
Les prix sont calculés au mètre. De 25 € pour le filet souple à 300 € pour du teck. Comptez 200 € environ pour le fer forgé, ou le verre trempé.

La couverture tendue au-dessus de la piscine

Enfin, il est possible de recouvrir carrément la piscine.  
Le volet roulant est une couverture semi-rigide. Rangé autour d’un enrouleur, motorisé ou manuel, il se déroule sur toute la surface de l’eau en épousant les formes de la piscine jusqu’aux escaliers, pour recouvrir totalement le bassin. Composé de lattes, en PVC, polycarbonate ou bois, il est facile à manipuler et à installer. Son prix, en revanche, est élevé, de 1 000 € en moyenne pour un modèle manuel à plus de 4 000 € pour un volet motorisé.
Quant à la bâche de sécurité, il s’agit d’une couverture en PVC, munie d’œillets et tendue au-dessus de la piscine. Elle se fixe à l’aide de pitons ou de sandows, pour une plus grande résistance. Lorsqu’elle est dite à barres, cela signifie qu’elle est renforcée par des barres rigides posées sur les bords du bassin. En général, elle s’enroule et se déroule manuellement. Il est possible de trouver des bâches de sécurité aux alentours de 15 €/m2. Il vous faudra débourser un peu plus pour un modèle à barres, en moyenne 30 à 50 €/m2.
Ces deux équipements doivent pouvoir supporter le poids d’un enfant, mais également celui d’un adulte jusqu’à 100 kg. En outre, ils protègent l’eau des impuretés extérieures (insectes, feuilles...).
Tarifs donnés à titre indicatif et ne peuvent engager la responsabilité de Gan Assurances. 
 

Conseil de l'assureur

la sécurité des enfants à la piscine est primordial aisni l'assureur recommande de ne jamais les laisser sans surveillance dans l'eau
Une fois votre piscine construite et le système de sécurité installé, déclarez-les à votre agent général Gan Assurances car il convient de souscrire une garantie spécifique qui viendra se greffer à votre assurance habitation. Elle contient la responsabilité civile pour protéger les tiers qui se blessent aux alentours de la piscine et la garantie dommages pour le bassin et ses équipements. 
 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

Partagez-le sur

 

Nos solutions d'assurance pour être "assuré d'avancer"

 

Nos autres articles

  • Un enfant en bas age ouvre un tiroir de la maison ou se trouve des ustensiles  suceptible d'etre dangereux pour sa sécurité

    Sécurité enfant : les 6 endroits à surveiller dans la maison

    Voici les précautions à prendre pour sécuriser les six lieux les plus risqués de la maison, et ainsi protéger votre enfant d’un accident domestique.

« 1 »