Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-02 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
Dans sa maison, Une  femme est sur son bureau en présence d'objets connectés tel que une tablette et  son smartphone
 

Particulier > Protéger-domicile > installer-objets-connectés > sécuriser-objets-connectés

 

Une maison plus sûre grâce aux objets connectés

Les objets connectés facilitent la protection de la maison contre les intrusions ou les incidents. Quelques idées de serrures, interphones et autres détecteurs.

 
Avec le développement des objets connectés, protéger son domicile des intrusions et des accidents domestiques est accessible à toutes les bourses et de façon assez simple. Serrure connectée et interphone nouvelle génération contre les intrus, ampoule intelligente ou détecteur de fumée parlant pour éviter les incidents, voici quatre exemples d’objets connectés à suivre.

La serrure connectée qui s’ouvre à distance

La serrure connectée déverrouille automatiquement la porte d’entrée dès que le système repère votre smartphone. Le lien est établi via une connexion Bluetooth.
À chaque système son application dédiée à partir de laquelle vous serez informé de tout mouvement de serrure, vous pourrez contrôler et gérer les autorisations d’accès à vos proches ou à des professionnels (enfant, baby-sitter, femme de ménage, artisan...), selon des plages horaires que vous aurez déterminées.
Certains modèles disposent de clés se présentant sous la forme de badge ou de bracelet que vos proches pourront utiliser.
Ce type de serrure s’installe très facilement. La première étape consiste à remplacer le cylindre (ou barillet) en place par celui de la serrure connectée. Il est ajustable grâce à ses parties amovibles. Fixez ensuite le petit boîtier (une dizaine de centimètres de hauteur en général) sur le cylindre, côté intérieur de la porte. Lancez ensuite le programme d’apprentissage pour que le moteur de la serrure connectée apprenne à verrouiller et déverrouiller la porte. C’est ce qu'on appelle le calibrage.
Il ne reste plus qu’à configurer le système, à partir du portail web du fabricant, pour le coupler à votre smartphone. Certains modèles s’installent directement sur le dessus de la serrure existante, sans avoir à enlever quoi que ce soit.
Selon les marques, les prix varient de 100 à 600 € environ.

L’ampoule qui « espionne »

Pour savoir qui a osé s’introduire dans votre domicile, optez pour une ampoule LED espion. Elle cache une caméra de surveillance HD motorisée (comptez une centaine d’euros) et contrôlable à distance (par connexion wifi).
Le culot se visse classiquement dans une douille et l’ampoule s’intègre discrètement à votre intérieur. La caméra enregistre en haute définition. Depuis un smartphone, une tablette ou un ordinateur, vous serez en mesure de surveiller les allées et venues, de jour comme de nuit puisqu’elles sont équipées d’une vision nocturne (sur une dizaine de mètres).

L’interphone qui envoie des vidéos à votre smartphone

Dans le monde des interphones intelligents (150 € en moyenne), tous ou presque disposent d’une caméra vidéo pour voir qui sonne à la porte ou d’un microphone. Certains modèles se distinguent néanmoins avec un détecteur de mouvements, une fonction appareil photo, un angle de vue à 170° ou encore une qualité vidéo haute définition.
D’autres encore, via wifi, envoient une notification au smartphone qui leur est associé (configuration faite via l’appli dédiée), puis une vidéo en direct de chez vous s’affiche sur votre mobile. Soit vous entrez en communication avec le visiteur, soit vous refusez sans que la personne ne le sache.

Le détecteur de fumée qui parle

Depuis janvier 2016, le détecteur de fumée ou détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) est obligatoire dans tous les logements pour donner l’alarme en cas de début d’incendie.
Et les détecteurs connectés les plus intelligents (une centaine d’euros selon les modèles) sont capables d’indiquer la nature du danger, voire l’endroit de la maison concerné. Outre l’alarme, désactivable depuis une appli mobile dédiée, un message vocal (« Attention, il y a de la fumée dans la cuisine » par exemple) avertit du danger et une alerte est envoyée sur votre smartphone. Le détecteur de fumée connecté peut également être équipé d’un capteur de monoxyde de carbone qui signale la présence de ce gaz toxique, invisible et inodore.
Tarifs donnés à titre indicatif et ne peuvent engager la responsabilité de Gan Assurances. 

 

 

Conseil de l'assureur

Une maison connectée avec des objets high tech permet selon l'assureur l'épanouissement et le développement du confort
Vérifiez auprès de votre Agent général Gan Assurances s’il ne propose pas un contrat habitation prenant en compte l’installation d’objets connectés liés à la sécurité ou à la prévention des accidents domestiques.
 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

Partagez-le sur

 

Nos solutions d'assurance pour être "assuré d'avancer"