Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-02 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
Un couple se balade en compagnie de son chien sur le bord de mer, leurs sourires suggérent qu'ils sont heureux
 

Home-sitting : partez en vacances l’esprit tranquille

Avec le gardiennage bénévole, appelé encore home-sitting, vous pouvez partir en vacances l’esprit tranquille. Les home-sitters s’occupent de tout à votre place.

 
Vous vous absentez quelques jours ou même plusieurs semaines ? Confiez les clés de votre maison à des particuliers bénévoles : les home-sitters ! Plante à arroser, animaux à nourrir, courrier à relever... Autant de bonnes raisons de se mettre au home-sitting, une pratique de plus en plus courue, et qui participe même à la sécurité de la maison en prévenant les cambriolages. Idéal pour partir en vacances l’esprit tranquille.

Le home-sitting : un échange de bons procédés

Venu tout droit des États-Unis où il se pratique depuis des dizaines d’années, le home-sitting consiste à confier son logement à des particuliers bénévoles, le plus souvent des retraités, qui, en échange de l’hébergement, vont en prendre soin. C’est également l’assurance de berner les cambrioleurs. Et en cas d’incident majeur comme une inondation ou un incendie, le home-sitter est à même de réagir et d’avertir les pompiers. 
La pratique a le vent en poupe depuis quelques années. « Le home-sitting est en constante progression avec l’évolution des mœurs », constate Romain Januel, gérant de l’agence Homesitting-homesitter.com, spécialiste du gardiennage de maisons et d’animaux par des retraités. D’ailleurs, les agences comme la sienne fleurissent sur internet. Nomador.com pour des maisons à garder dans le monde entier. Ou encore PartirTranquille.com, Ilidor.com, DOM’Sitting.fr... 

Des home-sitters sélectionnés sur entretien 

Pour profiter des services de mise en relation avec des home-sitters, le propriétaire devra débourser une centaine d’euros, selon les agences, pour une semaine. Quant au home-sitter, outre un abonnement annuel, compris en moyenne entre 50 et 80 euros, qui donne notamment accès aux offres de gardiennage, il sera soumis à un véritable entretien d’embauche ! 
« Gérer une maison, c’est une grosse responsabilité. Il ne s’agit pas d’une location. Il faut savoir se débrouiller si un pépin arrive sur place. On exige autonomie et responsabilité de la part de nos bénévoles. Et ça, on le découvre lors de l’entretien téléphonique ou physique », tient à préciser Romain Januel. 
CV, extrait de casier judiciaire, attestation d’assurance responsabilité civile seront notamment à verser au dossier du home-sitter. Et pour que tout se passe bien, l’agence prévoit de placer un home-sitter novice avec des propriétaires qui connaissent déjà le principe. Peu de mauvaises surprises en perspective dans ces conditions !

Les bonnes pratiques du home-sitting

Le home-sitting est généralement effectué par des personnes retraitées, ayant entre 55 et 75 ans. Si le home-sitter n’est pas tenu de rester à la maison, il est recommandé de limiter les absences. « Nous exigeons que le bénévole dorme sur place. Évidemment, chacun est libre de découvrir la région alentour et de s’absenter quelques heures... »
Côté pratique, le propriétaire accueille le home-sitter la veille de son départ, histoire de faire connaissance et de transmettre les consignes les plus importantes de vive voix. Il est toujours agréable pour lui de recevoir un petit cadeau, comme une spécialité de la région du home-sitter par exemple. 
L’occasion également, cette première rencontre, de faire visiter les lieux et d’expliquer comment fonctionne les différents équipements de la maison, comme l’alarme de surveillance. Avec un cambriolage toutes les 90 secondes (Observatoire national de la délinquance), autant multiplier les équipements et services pour réduire les risques d’intrusion...
Tarifs donnés à titre indicatif et ne pouvant engager la responsabilité de Gan Assurances. 
 

Conseil de l'assureur

Pour l'assureur, le home sitting est une solution viable pour éviter les cambriolages ainsi on se sent en sécurité meme à distance
Pour vous couvrir des éventuels dommages (comme un dégât des eaux, voire un cambriolage car cela peut tout de même arriver !) en tant que propriétaire, vérifiez que votre contrat d’assurance prévoit une clause dite de villégiature. Il est conseillé de toujours prévenir sa compagnie d’assurance de la présence du home-sitter dans la maison. Ce dernier doit, quant à lui, justifier d’une attestation de Responsabilité civile vie privée.
 
N'hésitez pas à contacter votre Agent Général le plus proche de chez vous en allant sur https://www.agence.gan.fr/
 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

Partagez-le sur

 

Nos solutions d'assurance pour être "assuré d'avancer"

 

Nos autres articles

  • Un homme compose le code que il a choisi au préalable sur l'alarme, afin de désactiver le système de protection de la maison

    Comment bien choisir son alarme de maison

    Pour limiter les risques de cambriolage, pensez à l’alarme de maison. Avec ou sans fil... Nos conseils pour bien la choisir.

  • Devant la porte d'une maison, un cambrioleur portant un cagoule s'apprete à rentrer à l'intérieur du domicile des particuliers

    Cambriolage : les signes avant-coureurs à surveiller

    Comment les cambrioleurs peuvent-ils savoir quand s’introduire dans un domicile inoccupé ? Apprenez à décrypter les signes avant-coureurs d’un cambriolage.

  • nada

    Télésurveillance, un système d’alarme à distance

    La télésurveillance est un système d’alarme relié à une société de surveillance. Ce fonctionnement à distance permet de garder un œil constant sur votre domicile.

« 1 »