Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-02 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
Les plateformes d’échange de logement proposent des garanties spécifiques en cas d’incidents.
 

Échanger son logement entre particuliers

L’échange de logement entre particuliers permet de voyager en se logeant à moindres frais partout dans le monde. Voici le mode d’emploi.

 
Vous aimeriez bien partir en vacances loin et sans trop de frais de logement… C’est possible avec l’échange de maison entre particuliers. Le concept est en plein essor grâce à son côté économique et pratique, et profite du boom de l’internet collaboratif. Le principe est simple : vous logez chez un « partenaire d’échange » qui dans le même temps séjourne chez vous. 
On comprend aisément pourquoi l’échange de maison permet de réaliser de substantielles économies lors d’un voyage. L’hébergement étant un des plus gros postes de dépense d’un séjour. Pratique et convivial, l’échange entre particuliers offre aussi la liberté de recevoir des amis dans sa maison de vacances. On vous donne ici le mode d’emploi pour vous lancer. 
 

Comment trouver et proposer un échange de logement

De nombreux sites internet ou organismes (Homelink.fr, Guesttoguest.fr, Homeforhome.com...) proposent de mettre en relation les personnes qui souhaitent échanger ainsi leur logement. Ces plateformes, dont certaines sont gratuites et d’autres exigent un abonnement à l’année ou au trimestre pour accéder au réseau d’« échangeurs », facilitent la communication entre les deux parties et permettent de trouver une maison ou un appartement à échanger, selon des critères de sélection (lieu, date de disponibilité...). 
Pour publier une annonce de recherche de logement à partager, il faut : 
- créer un compte en décrivant le plus précisément possible votre bien. Pour cela, accompagnez la description de plusieurs photos afin de permettre aux autres membres de mieux se rendre compte de l’intérêt de votre bien. Privilégiez les plus belles vues d’ensemble de votre habitation ;
- préciser vos souhaits en matière d’échange comme le type de bien que vous désirez, le lieu, l’environnement…
Et pour sélectionner la maison de vos rêves où passer vos vacances, vous aurez alors le choix parmi une liste ciblée d’annonces affichée par le site. Vous pourrez discuter, via la plateforme, avec les autres membres sans dévoiler votre adresse mail personnelle. Une fois que vous vous êtes mis d’accord avec un autre « échangeur », vous pourrez organiser une rencontre, vous appeler ou vous adressez un mail pour discuter des dates et des détails liés à l’échange. 
Sur place, aucun loyer ni aucune charge « locative » ne seront exigés. Pensez tout de même à bien remplir un contrat d’échange, mis à disposition par les plateformes collaboratives. 

Choisissez la bonne formule d’assurance
Concernant l’assurance habitation, les plateformes d’échange de maison entre particuliers proposent généralement une assurance spécifique adaptée à cet échange. « Je recommande de passer systématiquement par une plateforme gratuite d’échange de maison entre particuliers, car les garanties en sont plus sûres », selon Christophe da Silva, agent immobilier.
Puisqu’il n’existe pas de transaction financière entre les deux « échangeurs », un contrat multirisque habitation (MRH) suffit : les dommages causés par les hôtes dans le logement seront couverts par les garanties incluses dans la MRH. 
Une autre garantie peut être utilisée : la responsabilité civile dite « villégiature » de chacun des échangeurs, car elle protège en cas de dommages causés dans le logement de vacances.
Pour un échange à l’étranger, vérifiez que votre responsabilité civile soit réellement assurée dans le pays de destination et demandez à l’autre partie si ses garanties s’appliquent bien en France.
 

Conseil de l'assureur

Conseil_Assureur
 
Indiquez à votre Agent général Gan Assurances que vous comptez échanger votre logement pour les vacances. Il pourra vous proposer une assurance spécifique, avec des clauses telles que la couverture en cas de sinistre pendant votre absence. Il est conseillé d’en payer la franchise et de demander à l’autre partie de payer la sienne. Entendez-vous sur un montant équivalent.
 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

Partagez-le sur

 

Nos solutions d'assurance pour être "assuré d'avancer"

 

Nos autres articles

  • Acheter-résidence-secondaire

    La résidence secondaire, un bon investissement ?

    Pour faire de votre résidence secondaire un bon investissement, il faut y passer au moins cinq semaines par an, et penser à la location saisonnière.
    Acquérir une résidence secondaire, c’est débourser en France en moyenne 104 570 €, selon un sondage Harris Interactive pour le site d’annonces immobilières AVendreALouer.fr. Mais est-ce un bon investissement ?

  • Acheter-louer-résidence-secondaire

    Location d’une résidence secondaire : un moyen de rentabiliser l'achat

    Votre résidence secondaire peut vous rapporter de l’argent grâce à la location saisonnière pendant les périodes où vous ne l’occupez pas. De quoi amortir certains frais.

  • Budget-Annuel

    Quel budget annuel pour une résidence secondaire ?

    Avec une résidence secondaire, il y a forcément des dépenses, parfois inattendues, à régler tout au long de l’année. Voici comment prévoir votre budget

« 1 2 »