Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-03 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
L’achat d’une résidence secondaire est plus le fait des 40-60 ans, qui préparent leur retraite et souhaitent laisser un patrimoine à leur descendance.
 

Résidence secondaire : acheter ou louer à l’année ?

L’achat d’une résidence secondaire peut coûter cher avec les charges d’entretien mais crée un patrimoine. La location est moins onéreuse mais à fonds perdus.

 
Un Français sur dix possède une résidence secondaire, selon un sondage Harris Interactive pour le site d’annonces immobilières AVendreALouer.fr. Et 60 % d’entre eux y passent entre un et six mois par an. D’autres préfèrent louer à l’année, y trouvant leur compte aussi bien sur le plan financier que sur la qualité de vie avec en particulier la possibilité de changer de lieux régulièrement. Alors, acheter ou louer ? 
Il faut faire vos calcul soigneusement car de nombreux paramètres entrent en ligne de compte, et pas seulement strictement financiers : crédit à contracter, considérations patrimoniales, envie ou non de changer régulièrement de lieu de villégiature…
 

Achat d’une résidence secondaire : l’avantage patrimonial 

De façon générale, une conclusion de fond ressort de nombreuses études sur le sujet : les premières années, les dépenses courantes liées à un achat sont supérieures ; mais au fur et à mesure des années qui passent, elles deviennent inférieures par rapport à la location quand le propriétaire a remboursé son crédit. L’avantage patrimonial est donc évident. 
 

Achat : pas d’avantages fiscaux

Quand on achète une résidence secondaire, il n’existe pas d’avantages fiscaux, comme c’est le cas pour une résidence principale (crédit d’impôt en faveur du développement durable, abattement de 30 % au titre de l’ISF et absence d’imposition des plus-values lors de la revente). De plus, un propriétaire est soumis à la taxe foncière ainsi qu’à la taxe d’habitation, même si elle n’est pas occupée toute l’année. 
En cas de difficultés financières, on peut toujours envisager de revendre la résidence secondaire. Là encore, pas d’avantage fiscal, car la revente est soumise à taxation sur la plus-value contrairement à la résidence principale. De plus, elle est imposée sur l’impôt sur le revenu à 19% après abattement. Toutefois, si vous avez détenu ce bien pendant plus de 22 ans, vous pourrez être exonéré de cette imposition. 
 

Louer à l’année : privilégié par les moins de 40 ans

La location à l’année a la faveur des plus jeunes, et on constate que « la demande d’acquisition d’une résidence secondaire a baissé d’environ 15 % par rapport aux années 1990 », note Viviane Caillibot, directrice de l’agence immobilière Saratoga à Deauville. « On observe que les locataires sont en général plus jeunes que les acheteurs, car davantage "globes trotteurs". Ce type de locataire changera de lieu pour sa résidence secondaire tous les 5-6 ans ». 
L’achat d’une résidence secondaire est plus le fait des 40-60 ans, qui préparent leur retraite et souhaitent laisser un patrimoine à leur descendance.
 

Acheter : la meilleure option sur le long terme

L’achat reste en effet la meilleure option en matière patrimoniale financière sur le long terme. Comparons l’achat d’une résidence secondaire coûtant 104 570 €, soit le budget moyen d’acquisition avec la location d’un bien à 600 €/mois (sources : 
sondage Harris Interactive pour le site d’annonces immobilières AVendreALouer.fr). 
ACHAT 
- Prix d’achat : 104 570 €
- Apport personnel de 10 % : 10 500 €
- Frais d’entretien et charges annuels (2 % de la valeur du bien environ) : 2 000 €
- Crédit (taux d’emprunt à 1,7 %) : 850 €/mois sur 10 ans, 592 €/mois sur 15 ans, 463 €/mois sur 20 ans et 385 €/mois sur 25 ans
LOCATION À L’ANNÉE
- Tarif d’une location moyenne : 600 €/mois
 
CONCLUSION
Sur 25 ans : mieux vaut acheter car l’achat coûtera au total 177 813 € contre 239 618 € en location.
Sur 20 ans : mieux vaut acheter car l’achat coûtera au total 157 883 € contre 174 941 € en location.
Sur 15 ans : mieux vaut louer car la location à l’année coûtera au total 124 513 € contre 139 551 € pour un achat.
Sur 10 ans : mieux vaut louer (avec en plus une capacité d’épargne possible de 250 €/mois), car cela coûtera au total 78 838 € contre 122 723 € pour un achat.
On le voit, si vous envisagez de rester peu de temps dans votre résidence secondaire, préférez une location. Si, en revanche, c’est un investissement à long terme, vous avez tout intérêt à acheter.
Tarifs donnés à titre indicatif et ne pouvant engager la responsabilité de Gan Assurances. 
 

Conseil de l'assureur

Conseil_Assureur
 
Votre Agent général Gan Assurances recommande au propriétaire d’assurer sa résidence secondaire, même si celle-ci n’est pas obligatoire. En effet, selon le lieu de ce bien, vous pourriez avoir besoin de garanties spécifiques liées aux risques accrus d’événements naturels (avalanche pour un chalet en montagne, inondations dans le Sud de la France...) et de cambriolages (maison de campagne isolée).
 

Faites une simulation en ligne de votre assurance de prêt

 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

Partagez-le sur

 

Nos solutions d'assurance pour être "assuré d'avancer"

 

Nos autres articles

  • Acheter-résidence-secondaire

    La résidence secondaire, un bon investissement ?

    Pour faire de votre résidence secondaire un bon investissement, il faut y passer au moins cinq semaines par an, et penser à la location saisonnière.
    Acquérir une résidence secondaire, c’est débourser en France en moyenne 104 570 €, selon un sondage Harris Interactive pour le site d’annonces immobilières AVendreALouer.fr. Mais est-ce un bon investissement ?

  • Acheter-louer-résidence-secondaire

    Location d’une résidence secondaire : un moyen de rentabiliser l'achat

    Votre résidence secondaire peut vous rapporter de l’argent grâce à la location saisonnière pendant les périodes où vous ne l’occupez pas. De quoi amortir certains frais.

  • Budget-Annuel

    Quel budget annuel pour une résidence secondaire ?

    Avec une résidence secondaire, il y a forcément des dépenses, parfois inattendues, à régler tout au long de l’année. Voici comment prévoir votre budget

« 1 2 »