Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-02 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
Pour une personne dépendante, l'aide d'un proche est un apport considérable sur l'aspect phsycologique de la personne fragilisée
 

Particulier > Organiser-retraite > Proche-dépendant > aidant-répercussions

 

Aidant familial : attention à l’épuisement !

Devenir aidant familial ne s’improvise pas. Adopter les bons gestes et les bonnes attitudes permet de faire face sans arriver à l’épuisement physique et moral.

 
Il existe de nombreuses solutions d’information, d’accompagnement et de services pour soutenir les aidants familiaux non professionnels. 

Aidant familial cherche soutien psychologique et moral 

Les associations et groupes de discussions donnent du temps de parole aux aidants familiaux pour évoquer leur situation et leurs difficultés. Besoin de parler, de se confier, de partager leur expérience, de prendre conseil, de découvrir de nouveaux horizons ou tout simplement de trouver du réconfort : le soutien psychologique est alors essentiel. Ces structures existent un peu partout en France : prenez contact avec une association d’aides aux familles proche de votre lieu de résidence. 
Les forums sur les plateformes web et téléphoniques accueillent également les témoignages d’aidants. Contrairement aux associations, il est possible d’y participer sans se déplacer et de manière anonyme. L’aidant pourra trouver du réconfort, témoigner ou encore simplement lire les témoignages d’autres aidants.  
Selon les départements ou les associations, différents numéros verts sont mis à disposition. Le proche aidant pourra également être mis en relation avec des psychologues ou des assistantes sociales pour répondre à toutes questions.

La formation des aidants familiaux 

Quand le senior dépendant nécessite des soins qu’il ne peut s’administrer lui-même, le code de la santé publique prévoit que l’entourage puisse bénéficier d’un apprentissage dispensé par un professionnel de santé (médecin traitant, infirmière...). L’objectif est que l’aidant soit en mesure de prodiguer les soins requis par l’état du malade.
En général gratuite pour les participants, la formation des aidants familiaux est co-animée par un psychologue professionnel et un bénévole de l’association formatrice, lui-même ancien aidant. Les participants sont réunis en petits groupes pour favoriser le partage d’expériences.
 
Parmi les sujets traités au cours de cette formation, il y a les aides disponibles (humaines, techniques, sociales, financières ou juridiques), l’accompagnement au quotidien et la communication avec la personne malade.
Les organismes formateurs sont notamment le CIF-Aidants (centre d’information et de formation des aidants), l’association française des aidants, France Alzheimer, la caisse nationale de solidarité pour l’autonomie...

Les structures d’hébergement temporaire  

Il se peut que l’aidant, à un moment donné, ne puisse plus s’occuper de la personne âgée de façon permanente. L’hébergement temporaire peut être la solution en cas d’impossibilité de garde. 
En accueil de jour et même de nuit, ces structures intermédiaires entre le foyer et la maison de retraite peuvent être autonomes ou rattachées à une maison de retraite médicalisée. Cela permet à l’aidant de profiter d’un moment de répit au cours duquel il pourra vaquer à d’autres occupations ou tout simplement souffler, se reposer.
 

Conseil de l'assureur

L'assureur recommande aux proches de rester à disposition de la personne dépendante afin de pouvoir lui proposer un soutien si besoin
Rapprochez-vous de votre Agent général Gan Assurances afin de connaître les services complémentaires à disposition des aidants familiaux et des proches dépendants (repas préparés, services d’aide à l’hygiène familiale, transport sanitaire, soins infirmiers...).
 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

Partagez-le sur

 

Nos solutions d'assurance pour être "assuré d'avancer"

 

Nos autres articles

  • Un vieil homme apparait comme dépendant puisque il a besoin de  l'aide d'un proche pour se déplacer avec son déhambulateur

    Aider un proche dépendant : comment faire financièrement ?

    Aider un proche dépendant peut mener à un arrêt partiel ou complet de l’activité professionnelle. Il existe des mesures financières pour s’en sortir.

  • Un aide soignant à domicile  vient en aide à cette personne agée qui necessite de la  compagnie et une assitance au quotidien

    Comment organiser l’aide d’un senior dépendant ?

    Il existe des structures, maisons de retraite médicalisées, ou des dispositifs de maintien à domicile, pour accompagner le sénior dépendant selon son autonomie.

  • Des personnes dépendantes peuvent parfois nécessiter le prise de congé d'un des proches afin de s'occuper de cette personne

    Le congé pour aider un proche dépendant, c’est possible !

    Vous devez réduire vos heures de travail, voire abandonner complètement votre emploi afin d’aider un proche dépendant ? Optez pour le congé de proche aidant.

« 1 »