Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-02 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
Une femme a prevue de partir à la retraite, elle connait maintenant le montant de ses indemnités retraites, ce qui la fait sourire
 

Départ en retraite : à quelles indemnités aurez-vous droit ?

Pour votre départ à la retraite, vous avez droit à des indemnités. Le montant varie en fonction de la partie à l’initiative de ce départ et de votre ancienneté.

 
Que votre départ en retraite soit à votre initiative ou à la demande de votre employeur, cette rupture du contrat de travail vous donne droit à des indemnités. Voici comment les calculer.

Les indemnités d’un départ à la retraite à l’initiative du salarié

Un salarié d’une entreprise peut percevoir des indemnités de départ à la retraite s’il est salarié depuis 10 ans dans l’entreprise et s’il a l’âge minimum légal de départ à la retraite (62 ans pour les personnes nées en 1955 et après). C’est à lui d’informer son employeur de son projet, avec un préavis d’un mois pour les salariés de moins de deux ans et deux mois pour les autres.
Le montant de ces indemnités est calculé en fonction de votre ancienneté dans l’entreprise. Sachez toutefois que si votre convention collective prévoit des indemnités supérieures, elle prévaut.
Si vous avez travaillé entre 10 et 14 ans dans l’entreprise, vous avez droit à un demi-mois de salaire brut, un mois jusqu’à 19 ans, un mois et demi jusqu’à 29 ans et deux mois de salaire pour 30 ans ou plus. 
Son montant est calculé soit sur le salaire moyen brut des 12 derniers mois soit des trois derniers mois. Le calcul retenu est le plus favorable au salarié. 
Les sommes versées sont soumises à la CSG-CRDS et aux cotisations de la Sécurité sociale. 

Les indemnités d’un départ à la retraite à l’initiative de l’employeur

L’employeur peut, à son initiative et sous certaines conditions, demander au salarié de prendre sa retraite : 
  • si le salarié peut bénéficier de sa retraite à taux plein, entre 65 et 67 ans (selon son année de naissance) ;
  • l’employeur envoie par écrit une demande au salarié sur son intention de prendre sa retraite, et ce trois mois avant la date anniversaire du salarié qui dispose d’un mois pour répondre.
En cas de réponse négative, l’employeur peut renouveler sa demande tous les ans, jusqu’au 69e anniversaire. À 70 ans, c’est la mise à la retraite d’office.
Les indemnités versées par l’employeur en cas de mise à la retraite (avec ou sans l’accord du salarié) se calculent comme pour un licenciement. 
Leur montant est au moins égal à 1/5e de mois de salaire par année d’ancienneté, complété par 2/15e de mois de salaire pour les années se situant au-delà de 10 ans d’ancienneté. Le salaire de référence est calculé de la même façon que lorsque le salarié est à l’origine de la procédure. En cas de convention collective plus avantageuse, celle-ci prévaut.
Les montants versés sont exonérés de la CSG et CRDS, dans une limite de deux fois le plafond annuel de la Sécurité sociale (soit 6 436 € au 1er janvier 2016)

Les indemnités compensatrices

Votre départ à la retraite peut vous donner droit au versement d’une indemnité compensatrice de congés payés si vous n’avez pas épuisé tous vos congés à la date de votre départ. 
L’indemnité compensatrice de préavis est versée si l’employeur vous dispense de réaliser votre préavis de deux mois. 
Vous pouvez également recevoir une contrepartie financière en cas de clause de non-concurrence inscrite dans votre contrat de travail. 
 

Conseil de l'assureur

L'assureur conseille de se renseigner au préalable sur les indemnités retraites afin d'etre fixé au moment de son départ à la retraite
Anticipez votre départ à la retraite en effectuant en amont une simulation de votre pension. Cette action vous permettra de mieux gérer la baisse de revenus et d’optimiser votre date d’arrêt d’activité suivant les trimestres cotisés.
 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

Partagez-le sur

 

Nos solutions d'assurance pour être "assuré d'avancer"

 

Nos autres articles

  • A la recherche d'un projet de retraite, ce couple consulte leur smartphone afin de trouver des actvitées en lien avec leurs envies

    Préparer un projet de vie pour sa retraite

    Bâtir un projet de vie pour sa retraite se prépare à l'avance. Baisse de revenus, changement de rythme... Nos conseils pour bien anticiper cette transition.

  • Le minimum vieillesse a permit à cet homme de profiter de la retraite et de se rendre à la mer en compagnie de son chien

    Comment percevoir sa retraite en vivant à l’étranger

    Si vous envisagez de vous installer à l’étranger ne fois à la retraite, ne négligez pas les démarches pour percevoir vos pensions de retraite.

  • Avec une alliance par mariage,  ce couple bénéficie d'une pension de reversion si un décés de un des deux protagonistes intervient

    Pension de réversion : les conditions de versement

    Veufs et veuves peuvent avoir droit à une pension de retraite dite de réversion. De quoi s’agit-il ? Et quelles sont les conditions d'attribution ?

« 1 2 »