Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-02 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
La SAMU effectue un rapatriement sanitaire sur une femme blessée qui a probablement subie une chute violente
 

Particulier > financer-projet > préparer-voyage > rapatriement-frais-médicaux

 

Frais médicaux à l’étranger : comment ça marche ?

Les frais médicaux à l’étranger peuvent être élevés. Qu’est-ce que la CEAM en Europe et comment fonctionne le rapatriement sanitaire ?

 
Même si ce n’est pas la chose première à laquelle on pense lorsque l’on prépare son voyage à l’étranger, il ne faut pas écarter le fait qu’une maladie, un accident, une hospitalisation ou un rapatriement sanitaire puissent survenir pendant les vacances.  

Frais médicaux en Europe : la CEAM, carte européenne d’assurance maladie

La carte européenne d’assurance maladie (CEAM) est valable pour un voyage effectué dans un des pays de l’Union européenne, ainsi qu’en Islande, au Lichtenstein, en Norvège et en Suisse. Elle permet le remboursement ou la prise en charge des frais médicaux (consultation chez un professionnel de santé ou soins hospitaliers) engagés par les services publics du pays concerné et dans les conditions de remboursement que celui-ci a fixées. Dans certains cas, l’assuré n’a pas à faire l’avance des frais pour se faire soigner, comme en Espagne par exemple.
Individuelle et nominative, cette carte est valable un an. Chaque membre de la famille doit posséder sa CEAM, y compris les enfants. 
Pour obtenir la CEAM, faites la demande auprès de votre régime général d’assurance maladie au moins deux semaines avant votre départ. Un certificat provisoire valable pendant trois mois vous sera automatiquement envoyé par e-mail. Vous recevrez votre carte par courrier deux semaines plus tard.  
Une fois sur place, enregistrez-vous dès votre arrivée auprès de la structure sanitaire locale. Il vous sera alors délivré une attestation locale de sécurité sociale vous permettant de justifier de la prise en charge de vos soins. Un gain de temps en cas de souci de santé nécessitant une consultation en urgence.

Frais médicaux hors Europe : comment se faire rembourser ? 

En cas de frais médicaux urgents et imprévus dans un autre pays que ceux concernés par la CEAM, il faudra payer sur place, sauf si vous avez souscrit un contrat d’assurance voyage les prenant en charge. Et vous y avez tout intérêt pour certains pays comme la Thaïlande, les États-Unis ou le Canada, car les frais de santé y sont très élevés. 
Sans contrat d’assurance voyage, il est indispensable de conserver toutes les factures et justificatifs de soins. Vous les fournirez, à votre retour en France, à votre caisse d’assurance maladie, accompagnés du formulaire Cerfa 12267*03 « Soins à l’étranger ». Le médecin conseil étudiera votre demande pour déterminer si vous étiez bien dans une situation d’urgence. En cas d’accord, le remboursement se fera selon les tarifs forfaitaires en vigueur en France et non pas en fonction des dépenses réelles. 

Rapatriement sanitaire : ce qu’il faut prévoir

La garantie dite rapatriement sanitaire est proposée par les sociétés d’assurance et d’assistance. Elle est comprise dans les contrats d’assurance voyage. Elle permet de vous faire rapatrier en France si vous tombez malade ou si vous êtes blessé dans un pays où il est difficile de se faire soigner. Selon les contrats, elle couvre notamment tout ou partie des frais de santé, les frais de recherche et de secours ; les frais de rapatriement et de cercueil en cas de décès... Les proches voyageant avec l’assuré sont également couverts et peuvent bénéficier du rapatriement.
Ce sont les médecins régulateurs de l’assureur qui décident de la pertinence du rapatriement, selon l’état de santé du voyageur et les services de soins du pays concerné. Le rapatriement est effectué via un vol commercial, avec ou sans l’assistance de personnel médical, ou un avion sanitaire d’urgence dans les cas les plus graves (AVC, blessure par balles...). Selon les pays et la pathologie, la mise en place du rapatriement peut prendre de quelques heures à plusieurs jours. Attention car certains pays à risques d’attentat ou d’instabilité politique sont exclus de cette garantie. 
 

Conseil de l'assureur

Selon l'assureur Le rapatriement sanitaire est obligatoire lors de voyages  puisque cest lui qui permet votre prise en charge par les secours
En cas de frais médicaux à l’étranger, pensez à obtenir tous les justificatifs nécessaires. Avertissez votre Agent général Gan Assurances pour savoir si vous pouvez être remboursé des dépenses non prises en charge par l’assurance maladie.
 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

Partagez-le sur

 

Nos solutions d'assurance pour être "assuré d'avancer"

 

Nos autres articles

  • Un couple se trouvant en vacances à l'étranger a choisi de s'assurer afin de profiter pleinement de leur séjour

    Vacances à l’étranger, comment bien s’assurer ?

    En vacances à l’étranger, mieux vaut être bien assuré en cas d’incidents. Toutes les garanties à souscrire avant votre voyage.

  • Un couple se trouvant en vacances à l'étranger a choisi de s'assurer afin de profiter pleinement de leur séjour

    Les choses à faire avant de partir en voyage à l’étranger

    Vaccins visa... Pour votre voyage à l’étranger, voici la check-list des choses à faire pour que votre séjour ne se transforme pas en cauchemar.

« 1 »