Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-02 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
Avant de partir en voyage à l’étranger, voici la check-list des choses (vaccins, visa...) à ne pas oublier
 
 

Les choses à faire avant de partir en voyage à l’étranger

Vaccins visa... Pour votre voyage à l’étranger, voici la check-list des choses à faire pour que votre séjour ne se transforme pas en cauchemar.

 
Un départ en vacances, même pour une courte durée, ça se prépare ! Surtout si vous avez choisi une destination à l’étranger.  

Les vaccins avant de partir en voyage à l’étranger

« Pensez à vérifier sur le site de l’institut Pasteur les vaccins obligatoires ou recommandés pour votre destination. Sachant que la vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire dans certaines zones tropicales », explique Paul-Antoine Martin, coach voyage et co-fondateur de TravelCoach.fr, une société spécialisée en planification de voyage. Renseignez-vous également sur les délais. Pour la fièvre jaune, l’injection, efficace à vie, doit être faite au moins dix jours avant le départ, dans un centre agréé de vaccination internationale.

Les visas pour entrer dans un pays étranger

« On peut voyager sans visa préalable dans une centaine de pays », remarque Paul-Antoine Martin. Pour les autres, il faudra déposer une demande auprès du consulat ou de l’ambassade du pays concerné en France. Le coût du visa est très variable, tout comme les délais d’obtention qui peuvent aller jusqu’à plusieurs semaines. La plupart des pays exigent un passeport valide plusieurs mois après la date du retour (six en général). Pour savoir ce qu’il en est de votre destination, rendez-vous sur le site du ministère des Affaires étrangères, puis dans la rubrique Conseils aux voyageurs, qui est régulièrement actualisée.

Les zones à risques à éviter

De même, pour savoir si le pays de destination est une zone à risques, des alertes sont publiées sur le site ministériel en cas de catastrophes naturelles (ouragan, typhon...), d’instabilité politique, de menace d’attentat ou de risques sanitaires (virus Zika, dengue...).

Le permis de conduire à internationaliser

Le permis de conduire national suffit pour prendre le volant dans un pays européen (Russie, Turquie et Royaume-Uni compris). Ailleurs, il sera peut-être nécessaire de déposer une demande de permis de conduire international à la préfecture de votre lieu de domicile. C’est gratuit mais les délais sont très variables.

Les moyens de paiement à utiliser

La carte bancaire est vraiment le moyen de paiement privilégié à l’étranger. Assurez-vous auprès de votre banque que la vôtre soit bien utilisable à l’international, et vérifiez que les frais de retrait (hors de la zone euro) ne soient pas trop élevés. Dans certaines zones en Afrique ou en Amérique latine par exemple, où les terminaux et distributeurs bancaires sont rares, prévoyez tout de même de l’argent liquide. À changer en France ou sur place, selon les taux de change en vigueur.

Les assurances à souscrire

« Un seul pays nécessite une assurance spécifique, c’est la Corée du Nord ! », précise Paul-Antoine Martin. Pour les autres destinations, faites le point sur les garanties comprises dans vos contrats habitation, santé et sur celles liées à votre carte bancaire : la responsabilité civile à l’étranger pour assurer les dommages causés à autrui en cas d’incident sur place ; la garantie annulation voyage ; la garantie villégiature et bagages pour les biens perdus ou endommagés.

La protection juridique en cas de litige

La garantie protection juridique peut se révéler d’un excellent secours en cas d’incident (accident de la route, litige avec un voisin...), car les législations sont généralement différentes d’un pays à un autre, sans parler de la barrière de la langue. La protection juridique vous aide à sortir d’une situation compliquée en mettant à votre disposition un avocat ou encore un interprète.

L’assistance pour un grave problème de santé

Le service assistance lié aux contrats d’assurance ou à la carte bancaire prend notamment en charge l’évacuation sanitaire, c’est-à-dire le transport vers un hôpital en cas d’urgence ou votre rapatriement en France en cas de maladie ou de blessure. Conservez dans un endroit sûr le numéro de téléphone de cette assistance joignable 24/7. Avant de partir, pensez à vérifier si ce service n’est pas limité à un nombre de jours après le départ de France.
 

Conseil de l'assureur

S'assurer lors de ces vacances à l'étranger est primordial pour l'assureur afin de limiter tout les risques et ainsi éviter les frais
Avant de partir en voyage à l’étranger, vous allez certainement vous faire vacciner contre des maladies comme la typhoïde, la méningite ou encore l’hépatite A.  Contactez votre Agent général Gan Assurances pour savoir si votre contrat de santé prévoit de les prendre en charge. 
 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

Partagez-le sur

 

Nos solutions d'assurance pour être "assuré d'avancer"

 

Nos autres articles

  • Un couple se trouvant en vacances à l'étranger a choisi de s'assurer afin de profiter pleinement de leur séjour

    Vacances à l’étranger, comment bien s’assurer ?

    En vacances à l’étranger, mieux vaut être bien assuré en cas d’incidents. Toutes les garanties à souscrire avant votre voyage.

  • La SAMU effectue un rapatriement sanitaire sur une femme blessée qui a probablement subie une chute violente

    Frais médicaux à l’étranger : comment ça marche ?

    Les frais médicaux à l’étranger peuvent être élevés. Qu’est-ce que la CEAM en Europe et comment fonctionne le rapatriement sanitaire ?

« 1 »