Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-02 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
Pacsés, Un homme et son conjoint sont main dans la main, ils établissent la protection de l'enfant à l'aide d'un testament
 

Particulier > financer-projet > modalités-pacs > protection-partenaire

 

Comment protéger son partenaire de PACS ?

Chaque partenaire de PACS reste propriétaire de ses biens. En cas de décès, il est possible de protéger le survivant avec une convention de PACS et un testament.

 
Le PACS (pacte civil de solidarité) lie par défaut deux personnes sous le régime de la séparation de biens. Chacun reste propriétaire de ses biens acquis ou hérités avant le pacte, mais également après. Chacun dispose de ses salaires et les partenaires d’un PACS se doivent de participer aux dépenses courantes proportionnellement à leurs revenus. Pour protéger davantage votre conjoint, deux possibilités s'offrent à vous : la convention de PACS et le testament.

La convention de PACS pour établir le régime de l'indivision des biens

La convention de PACS permet de créer une communauté de biens, c’est-à-dire de mettre en commun le patrimoine acheté, après la signature du PACS, séparément ou ensemble. Les biens ainsi acquis sont réputés appartenir aux partenaires pour moitié, même si l’un des deux a apporté une contribution financière moindre. C’est le régime de l’indivision. 
Selon l’article 515-5-2 du Code civil, cependant, n’entrent pas dans ce principe de l’indivision et restent la propriété exclusive de chaque partenaire : les sommes perçues postérieurement à la signature du PACS, les biens créés (comme un fonds de commerce), personnels, issus de donations ou de successions, ou acquis antérieurement à la convention par l’un des partenaires, ou issus d’une donation ou d’une indivision successorale. 
La convention peut également être établie pour prévoir les dispositions en cas de rupture du contrat de PACS : « Cela peut être, par exemple, l’intégration d’une clause d’indemnités », indique Maître Caroline Mécary, avocate au barreau de Paris, auteure de différents ouvrages sur le PACS. 
En tout état de cause, il est recommandé de prendre conseil auprès de votre notaire ou d’un avocat spécialisé en droit de la famille pour rédiger ce document. La convention est enregistrée par le tribunal d’instance, lors de la signature du PACS.

Le testament, pour une protection du conjoint renforcée

Sans testament, le conjoint survivant ne peut prétendre à rien en cas de décès de son partenaire pacsé, contrairement au mariage où les conjoints sont héritiers l’un de l’autre. Il est donc recommandé de rédiger un testament pour préciser la qualité d’héritier du partenaire (alors exonéré des droits de succession) et fixer les modalités de transmission du patrimoine existant. 
L’héritage reste toutefois limité à la quotité disponible. Celle-ci représente la moitié du patrimoine en présence d’un enfant, un tiers lorsqu’il y a deux enfants et un quart quand le partenaire décédé avait trois enfants ou plus. « La donation au dernier vivant, disposition existant pour les couples mariés, n’est en revanche pas admise dans le cadre du PACS », note Me Caroline Mécary. 
 

Conseil de l'assureur

Suite à un pacs, l'assureur vous conseille d'établir une protection pour votre conjoint afin que il puisse prétendre à entamer des démarches
 
Le souscripteur d’une assurance-vie doit désigner un bénéficiaire, son conjoint et ses enfants en général. Sachez qu’un partenaire de PACS n’est pas toujours considéré comme un « conjoint ». Mieux vaut donc indiquer « Mon partenaire de PACS ».Votre Agent général Gan Assurances pourra vous orienter vers les termes adéquats pour éviter tout litige.
 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

Partagez-le sur

 

Nos solutions d'assurance pour être "assuré d'avancer"

 

Nos autres articles

  • Un homme et une femme  pacsé, regardent avec attention leurs feuilles d'impots afin de connaitre leur palier d'imposition

    Les couples pacsés soumis à une déclaration fiscale commune

    En matière d’impôts, le PACS se rapproche du mariage. La déclaration commune est de mise. Toutefois une imposition séparée reste possible la première année.

  • Suite à un pacs, une femme agée rédige manuscritement son testament afin de savoir ce que elle va leguer

    Rédiger un testament dans le cadre d’un PACS

    Les signataires d’un PACS peuvent rédiger un testament pour faire du partenaire leur héritier. Olographe ou authentique, il permet de transmettre ses biens.

  • Au lendemain du pacs, il s'agit pour ce couple d'aborder le sujet du droit de succession pour chacun d'entre eux

    Quels sont vos droits dans le cadre du PACS ?

    Les partenaires d’un PACS bénéficient d’avantages en matière de droits. Capital décès, congés en entreprise, droits de succession... Le point pour tout comprendre.

« 1 »