Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-03 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
Au lendemain du pacs, il s'agit pour ce couple d'aborder le sujet du droit de succession pour chacun d'entre eux
 

Particulier > financer-projet > modalités-pacs > droits-partenaires

 

Quels sont vos droits dans le cadre du PACS ?

Les partenaires d’un PACS bénéficient d’avantages en matière de droits. Capital décès, congés en entreprise, droits de succession... Le point pour tout comprendre.

 
La signature d’un PACS (Pacte civil de solidarité) produit des effets sur les différents droits, sociaux, salariaux et fiscaux des partenaires. 

Les droits sociaux des partenaires pacsés

Le partenaire pacsé peut être rattaché à l’assurance maladie et à la complémentaire santé de son conjoint assuré social en tant qu’ayant droit. 
En cas de décès du partenaire en activité professionnelle, le partenaire survivant peut ainsi prétendre au versement d’un capital décès. Pour 2016, son montant forfaitaire est de 3 404 €. Vous avez deux ans pour le réclamer auprès de l’assurance maladie du défunt. S’il était fonctionnaire, les démarches sont à effectuer auprès de l’administration qui l’employait. 
En cas de décès à la suite d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle, le partenaire survivant peut se voir verser une indemnisation sous forme de rente lorsque le PACS est effectif depuis au moins deux ans. Son montant représente 40 % du salaire annuel du partenaire décédé. Ce montant est abaissé à 20 % si le PACS a été rompu avant la survenue du décès. À l’inverse, vous pouvez prétendre à un complément de 20 % si vous avez plus de 55 ans ou êtes en incapacité de travail au moins à hauteur de 50 %, depuis plus de 3 mois.
Enfin, les revenus des deux partenaires sont pris en compte dans le calcul des allocations familiales, des allocations logement, de l’allocation adulte handicapé (AAH) et du revenu de solidarité active (RSA). Aussi, si l’un de vous bénéficiait de ces aides, elles seront recalculées avec la possibilité de voir leur montant revu à la baisse ou à la hausse. Les allocations de veuvage et de soutien familial pour parent isolé (ASF) sont, elles, supprimées.  

PACS et droit du travail 

Le PACS donne droit aux mêmes congés pour événements familiaux que ceux alloués en cas de mariage. Vous disposez donc de quatre jours rémunérés pour la conclusion du PACS, sans condition d’ancienneté. En cas de décès de l’un des partenaires, le congé est en général de deux jours, selon la convention collective en vigueur dans l’entreprise. Une justification sera exigée par l’employeur. 
Pour une naissance, ou une adoption, trois jours sont accordés. En cas de grossesse de votre partenaire de PACS, vous disposez également de trois autorisations spéciales d’absence pour vous permettre de l’accompagner aux examens médicaux obligatoires. D’autre part, l’employeur doit tenir compte des congés du partenaire pour fixer les vôtres. Si vous travaillez dans la même entreprise, ceux-ci pourront vous être accordés sur la même période. 
Enfin, si vous êtes fonctionnaire, le PACS donne droit à la demande de disponibilité pour suivre le partenaire muté. De même, il vous rend prioritaire dans l’ordre des mutations.

La fiscalité pour les partenaires pacsés

Les personnes pacsées doivent établir une déclaration commune dès l’année suivant l’événement. Les revenus sont donc fiscalement mis en commun. En revanche, pour faire de votre partenaire votre héritier, vous devez établir un testament. 
L’héritage en faveur du partenaire doit respecter la quotité disponible (variable selon le nombre d’enfants appartenant au partenaire décédé). Enfin, les donations entre partenaires ouvrent droit à un abattement fiscal de 80 724 € avant leur imposition, renouvelable tous les 15 ans.
En désignant votre partenaire de PACS comme héritier dans un testament, cela l’exonère totalement des droits de succession quel que soit le montant de l’héritage. 
 

Conseil de l'assureur

Pour les droits du succession du pacs, l'assureur vous accompagne dans vos démarches afin que vous puissiez trouver la meilleure alternative

Après avoir signé votre PACS, n’oubliez pas de signaler ce changement de situation à votre Agent général Gan Assurances. Vous disposez de 15 jours pour envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception signalant notamment cette modification à votre contrat d’assurance automobile si votre partenaire compte prendre le volant de votre véhicule.

 

 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

Partagez-le sur

 

Nos solutions d'assurance pour être "assuré d'avancer"

 

Nos autres articles

  • Pacsés, Un homme et son conjoint sont main dans la main, ils établissent la protection de l'enfant à l'aide d'un testament

    Comment protéger son partenaire de PACS ?

    Chaque partenaire de PACS reste propriétaire de ses biens. En cas de décès, il est possible de protéger le survivant avec une convention de PACS et un testament.

  • Un homme et une femme  pacsé, regardent avec attention leurs feuilles d'impots afin de connaitre leur palier d'imposition

    Les couples pacsés soumis à une déclaration fiscale commune

    En matière d’impôts, le PACS se rapproche du mariage. La déclaration commune est de mise. Toutefois une imposition séparée reste possible la première année.

  • Suite à un pacs, une femme agée rédige manuscritement son testament afin de savoir ce que elle va leguer

    Rédiger un testament dans le cadre d’un PACS

    Les signataires d’un PACS peuvent rédiger un testament pour faire du partenaire leur héritier. Olographe ou authentique, il permet de transmettre ses biens.

« 1 »