Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-03 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
Dans le cadre d'une création d'entreprise, une femme réfléchit sur quels vêtements peut-elle bien miser pour sa collection
 

Particulier > commencer-travail > créer-entreprise > Etapes à suivre pour réussir la création de son entreprise

 

Création d’entreprise : les étapes à suivre pour réussir

Pour vous donner toutes les chances de mener à bien une création d’entreprise, prenez le temps de la réflexion et suivez ces quelques étapes une à une.

 
Vous avez une idée mais ne savez pas comment la mettre en œuvre ? Voici quelques pistes pour transformer votre projet en une création d’entreprise.  
 

1. Étudier la faisabilité de son idée

Au-delà de la bonne idée, de l’envie, du financement et des compétences, beaucoup de choses entrent en ligne de compte, et notamment la personnalité du porteur de projet. « Il faut dégager un rapport entre le futur créateur d’entreprise et le projet. Quel est son lien avec le domaine d’activité ? Que se passe-t-il dans sa vie personnelle ? A-t-il eu affaire à la justice ces dernières années ? », explique Christophe Guérin, gérant de GMP Conseil, une société qui accompagne les porteurs de projet. Car pour ouvrir un bar, par exemple, aucune condamnation en correctionnelle ne doit être enregistrée les cinq années précédentes. Une personne en instance de divorce n’est peut-être pas psychologiquement prête à se lancer...
 

2. Lister les dispositifs d’aides à la création d’entreprise

De nombreuses aides, subventions et autres prêts solidaires sont mobilisables pour une création d’entreprise. Le réseau France Active en propose plusieurs, dont une garantie d’emprunt bancaire dédiée aux femmes créatrices (à hauteur de 45 000 €), une prime de 2 000 € pour les jeunes de moins de 26 ans... Renseignez-vous également auprès de votre région, car chaque collectivité territoriale dispose de ses propres aides.
 

3. Établir un prévisionnel financier

Qui sont les concurrents ? Qui seront les fournisseurs ? Les clients ? Autant de questions à se poser pour établir un plan financier qui tient la route. Un futur gérant de magasin fera par exemple le tour de ses concurrents pour comprendre leur stratégie marketing, voir comment ils fonctionnent... «Ce qui est intéressant pour le porteur de projet, c’est la recherche pour comprendre comment ça fonctionne. Cela lui servira pour proposer un produit ou un service avec une vraie valeur ajoutée », poursuit Christophe Guérin. 
 

4. Convaincre les organismes financiers

« Un futur créateur d’entreprise multiplie ses chances par dix de convaincre son banquier dès lors qu’il est accompagné. Huit dossiers sur dix passent quand je suis un client car j’ai déjà tout nettoyé, la faisabilité de l’idée, les aides financières disponibles... », insiste Christophe Guérin. Sur les deux échecs, il reste toujours des impondérables, comme des oublis de crédit en cours de la part du porteur de projet.
 

5. Enregistrer son entreprise 

Loin d’être une étape anecdotique, l’enregistrement de la société au centre de formalités des entreprises (CFE) marque le début de l’activité. Quant à son immatriculation, elle dépend de l’INSEE si vous vous lancez dans une activité en profession libérale, du RCS (Registre du commerce et des sociétés) pour un commerce, et du répertoire des métiers (RM) si vous êtes artisan. « En temps réel, il faut entre 3 mois et un an pour voir une idée aboutir en une entreprise concrète. Tout dépend de la complexité du dossier mais dans 80 % des cas, je suis des projets pendant six mois », conclut Christophe Guérin.  
 

Conseil de l'assureur

Afin de se demarquer au moment de la création d'entreprise, l'assureur recommande de développer son concept en interne au préalable
 
Outre l’expert comptable et l’avocat, un troisième expert peut se révéler très utile au moment de la création de son entreprise : son assureur. Rapprochez-vous de votre Agent général Gan Assurances pour vous renseigner sur les assurances indispensables à la création d’une entreprise.
 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

Partagez-le sur

 

Nos solutions d'assurance pour être "assuré d'avancer"

 

Nos autres articles

  • Un homme consulte sur son ordinateur les démarches pour créer son entreprise, celui-ci a l'air plutôt enthousiaste de par la création

    Créer son entreprise : les points clés de la réussite

    Trouver une bonne idée, établir un business plan stratégique et trouver un statut juridique. Voici la recette pour vous installer à votre compte.

  • Une entreprise de 4 protagonistes échange au sein même d'un incubateur sur la viabilité de leur projet à l'international

    Incubateur d’entreprises : mode d’emploi

    Un incubateur d’entreprises est une structure qui accompagne les start-up naissantes : hébergement, coaching, networking... découvrez comment ça marche.

  • Une homme prend consience des avantages de son entreprise ainsi que son secteur d'activité en comparant des graphiques

    Création d’entreprise : quels avantages fiscaux ?

    La création d’entreprise donne lieu, sous certaines conditions, à des avantages fiscaux. Découvrez les démarches à entamer pour en profiter.

« 1 2 »