Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-03 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
Un bébé est dans son lit, pour  garantir sa sécurité celui-ci contient des barrières afin d
 

Particulier > Avenir-enfant > préparer-naissance > sécurité-chambre

 

La sécurité dans la chambre de bébé

La sécurité dans la chambre de bébé, c’est faire attention au mobilier, à la literie et aux jouets. Voici nos conseils pour que votre enfant dorme et joue sans danger.

 
Que bébé soit un gros dormeur ou un futur explorateur acharné, il est important de penser à sa sécurité. Voici quelques conseils pour que votre enfant dorme et joue sans danger dans sa chambre.

Un lit sécurisé pour bébé est un lit sans peluche, ni oreiller, ni couverture... 

Chez les enfants de moins de 4 ans, le lit est responsable de 22 % des accidents de puériculture (selon la Commission de sécurité des consommateurs). Une bonne raison de s’entourer de toutes les précautions avant l’achat. 
Impératif jusqu’à l’âge de 2 ans, le lit à barreaux répond à des obligations strictes : inscription de la norme NF EN716 ou NF S 54-002 ; espacement des barreaux compris entre 4,5 et 6,5 cm ; hauteur intérieure d’au moins 60 cm. Et si vous hésitez sur les barreaux, vous pouvez toujours choisir un lit à paroi, en plexiglas généralement.
Choisissez un sommier à lattes, car il réduit la présence d’acariens et donc, les risques d’allergies respiratoires. Le matelas doit être ferme et à la dimension exacte du lit : un matelas trop petit laisse un espace dans lequel un nouveau-né risque de se glisser, sans pouvoir en sortir. Ni oreiller, ni couette, ni couverture dans le lit ! Bébé pourrait facilement s’étouffer dans l’oreiller ou s’enfouir sous la couette sans réussir à se dégager. 
« Les tours de lit sont plus dangereux que ce que l’on pensait », souligne également le Dr Bradley Thach dans une étude scientifique américaine sur la mortalité infantile et publiée dans Journal of Pediatrics. Si le tour de lit se défait et recouvre la tête de bébé, c’est la suffocation ! Une simple gigoteuse ou turbulette fera l’affaire. Pas la peine non plus d’encombrer le lit avec des peluches. 
Enfin, d’après les pédiatres, la chambre de bébé ne doit pas afficher une température au-dessus de 19°C. En effet, s’il fait trop chaud, la température corporelle du petit augmente, ce qui peut être nocif à sa santé. 

Sécurisez la chambre de bébé avec un kit sécurité complet

Une chambre bien ordonnée permet à bébé de faire du quatre-pattes sans risquer de se blesser. 
Choisissez dans la mesure du possible des meubles avec des bouts arrondis ou installez des protections spécifiques pour les coins pointus. Vous en trouverez dans les grandes surfaces ou les magasins de puériculture dans toutes les formes (moins de 10 € les 4).
Si vous avez opté pour un tapis de jeu, collez des antidérapants pour éviter les glissades accidentelles, car la chute est l’accident domestique le plus fréquent chez les jeunes enfants, selon Santé publique France, l’agence nationale de santé publique. 
Vous pouvez acheter des packs complets de sécurité enfant (de 10 à 30 € selon les modèles) avec des bloque-portes pour éviter que bébé ne se coince les doigts, des cache-prises ou encore des bloque-placards au cas où votre progéniture aimerait explorer tous les recoins de sa chambre !  
Concernant les jouets, choisissez-les selon l’âge de l’enfant et vérifiez régulièrement l’état des piles. Matière naturelle et noble, le jouet en bois se veut plus écologique que celui en plastique fabriqué avec des dérivés du pétrole. Plus solide, il résiste aux coups et à la casse. 
S’il se révèle plus cher à l’achat, le jouet en bois est idéal pour les enfants en bas âge car aucun risque d’ingurgiter les petites pièces : il n’y en a pas ! Et pour ranger tous ces trésors, vous opterez peut-être pour un coffre à jouets, avec un couvercle anti-pincement de doigts bien sûr ! 
Tarifs donnés à titre indicatif et ne pouvant engager la responsabilité de Gan Assurances.
 

Conseil de l'assureur

Afin de garantir la sécurité de votre bébé, l'assureur vous conseille de prendre toutes les précautions afin d'éviter les différents risques
 
Adressez un courrier, accompagné de l’acte de naissance de votre enfant ou de la copie des pages de votre livret de famille, à votre Agent général Gan Assurances pour intégrer bébé à votre contrat multirisques habitation (MRH) et responsabilité civile. 
 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

Partagez-le sur

 

Nos solutions d'assurance pour être "assuré d'avancer"

 

Nos autres articles