Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-02 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
Une assurance sur mesure pour votre réseau de franchise
 

Franchise > Dossier Franchiseur > Pourquoi établir un cahier des charges commun à votre réseau ?

 

Pourquoi établir un cahier des charges commun à votre réseau ?

A partir d’un audit, l’assureur et le franchiseur établissent un cahier des charges correspondant aux sinistres fréquents, en ayant défini les clauses et les garanties adaptées au réseau de franchises.

 
Un contrat qui répond aux besoins des franchisés

Une dizaine de points spécifiques au concept

Tout contrat d’assurance professionnel doit répondre aux besoins réels et aux véritables objectifs de couverture de risques de l’entreprise.

En croisant l’expérience de son métier avec le conseil d’un assureur, le franchiseur doit donc établir un cahier des charges précis du futur contrat d’assurance commun à tout le réseau. Il lui faut définir une dizaine de points spécifiques à son concept et extrêmement sensibles pour améliorer les garanties et le niveau de couverture par rapport à un contrat standard.

Identifier les améliorations techniques et tarifaires par une analyse

L’assureur doit réaliser, en compagnie du franchiseur, un audit dans une ou plusieurs unités franchisées, selon la complexité du concept, afin de comprendre les spécificités du métier et de la clientèle.

En mesurant les incidences d’un sinistre sur l’entreprise et les consommateurs, l’assureur va identifier les améliorations techniques et tarifaires à apporter par rapport à un contrat d’assurance standard, tout en recherchant un coût de prime accessible selon la taille et le chiffre d’affaires du commerce franchisé.

Contrat, garanties et montants dépendent de l’activité

Il faut considérer, en fonction de l’activité et des sinistres fréquents, les clauses et les garanties qui répondent aux besoins du franchisé.

On n’assure pas de la même façon deux commerces tels qu’un salon de coiffure ou une bijouterie, des activités qui génèrent des potentialités de risques différents : responsabilité d’une tâche de coloration sur un vêtement pour un coiffeur, vol pour le bijoutier.
 
 
 
 
 

Mesures de prévention de sinistre

L’assureur a un rôle de préventeur. Son conseil s’applique aussi bien au rangement des réserves qu’à l’intégration de solutions contre le vol afin de dissuader, voire empêcher, les sinistres récurrents pénalisant en fin de compte la prime d’assurances d’un franchisé.

Il peut même suggérer au franchiseur l’obligation d’un suivi régulier au-delà de la réglementation comme la vérification des installations électriques, à l’origine de beaucoup de sinistres incendies.

Des clauses particulières à prévoir

Pour répondre au mieux à tous les cas de figure dans son réseau sans générer de frustrations, le franchiseur doit prévoir des options supplémentaires ou des clauses particulières dans le contrat.

Exemple de cas particulier : les règles strictes liées à une implantation en galerie commerciale. Avec le risque d’une propagation rapide d’un incendie aux cellules voisines, le franchisé doit intégrer une clause de renonciation à recours réciproque entre occupants d’une même galerie.
 

[Conseil de l'assureur]

Un test régional avant une diffusion au nationnal

Un test régional avec une diffusion à grande échelle

Après la théorie, le contrat d’assurance commun doit passer une épreuve pratique.

Il faut dans un premier temps tester le cahier des charges tant sur les garanties que sur les tarifs auprès de quatre à cinq franchisés pour pouvoir modéliser au mieux le contrat d’assurance commun au réseau avant de le diffuser à grande échelle.
 
 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

 

Pour aller plus loin

  • Comment asseoir son avantage concurrentiel à travers les partenariats ?

    Comment asseoir son avantage concurrentiel avec les partenariats ?

    Partenaire de tout franchisé, l’assureur est le troisième expert de proximité incontournable de la petite entreprise, avec l’expert-comptable et le banquier.

  • Le franchisé est sensibilisé au partenariat assurance

    Comment sensibiliser ses franchisés à un partenariat Assurance ?

    Force de propositions face aux aléas perturbateurs de performance économique, l’assurance doit être présentée comme un élément de réussite majeur dès le DIP.

  • Le réseau de franchise bénéficie d'un service supplémentaire

    Pourquoi un partenariat Assurance est adapté à un réseau de franchises ?

    Normes identiques, mutualisation des risques, observation des statistiques de la sinistralité... Le système de franchise se prête par nature à un contrat d’assurance commun.

« 1 2 »