Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-03 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
L'assurance du dirigeant franchisé et de son entreprise
 

Franchise > Dossier Franchisé > Les 5 niveaux de protection du dirigeant et de son entreprise

 

Les 5 niveaux de protection du dirigeant et de son entreprise

Cinq niveaux de protection concernent l’entité entrepreneuriale et le dirigeant, de l’outil de travail à la Responsabilité civile professionnelle, jusqu’à la mise en sécurité des proches et du patrimoine du dirigeant.

 
le chef d'entreprise doit maîtriser l'assurance

Anticiper les dommages liés à l'exploitation

La protection de l’outil de travail (local, stock, matériel, véhicule professionnel…) concerne les dommages directs liés à l’exploitation du point de vente qui sont la conséquence d’un incendie, d’un vol, d’un attentat, d’une catastrophe naturelle, d’un dégât des eaux, de bris de glace ou d’enseigne, d’une détérioration…

Ils génèrent des pertes financières induites par un arrêt total ou partiel de l’activité.

Se prémunir au niveau des finances

La protection financière de l’entreprise peut s’établir à travers diverses garanties :
 
  • L’assurance « perte d’exploitation » : elle offre, en cas de sinistre majeur et d’arrêt d’activité, de couvrir les charges fixes de l’entreprise.
  • L’assurance « homme-clé » : elle permet de prémunir l’entreprise d’une indisponibilité d’un acteur majeur salarié impactant le chiffre d’affaires.
  • L’assurance « perte de valeur vénale du fonds de commerce » : elle dédommage le franchisé en cas de sinistre majeur impliquant un changement de lieu ou l’arrêt de l’exploitation. 

Maitriser les 3 volets de la RC Pro

La protection en responsabilité de l’entreprise, appelée « Responsabilité civile professionnelle » est composée de trois volets :
  • « Exploitation » : dommages corporels, matériels et immatériels qui peuvent être causés durant l’activité. 
  • « Professionnel » : conséquences de l’activité réalisée.
  • « Mandataire social » : activé par toute personne physique ou morale s’estimant lésée par la décision du chef d’entreprise (ou de son directoire).
 
 
 

Engagement de l'entreprise vis à vis de ses salariés

Dans le cadre de la protection sociale, le dirigeant d’entreprise doit déjà considérer la collectivité des salariés à travers les obligations légales.

Il peut également choisir d’apporter un complément de protection à ses salariés ou leur donner des avantages à travers un complément de rémunération périphérique ou différée sous différentes formes (systèmes de retraite et/ou épargne salariale).

Veiller aux proches et au patrimoine du dirigeant

A travers les questions traditionnelles de prévoyance, santé et retraite, la protection personnelle d’un dirigeant et de sa famille vise concrètement à sécuriser les revenus personnels du dirigeant (exploitation, retraite).

Elle anticipe les événements qui peuvent impacter l’intégrité d’un dirigeant (maladie, arrêt de travail ; mais aussi invalidité et décès) et le rendre indisponible pour l’entreprise de manière temporaire.
 
 

[Conseil de l'assureur]

le chef d'entreprise peut se prémunir de sa perte d'emploi

Le droit à l'échec pour le chef d'entreprise

Le chef d’entreprise a le droit à l’échec, la défaillance économique de son affaire pouvant ne pas se conjuguer à une déchéance totale de ses revenus.

La Garantie sociale des chefs et dirigeants d’entreprise permet de percevoir, sous certaines conditions, un revenu en cas de perte d’emploi.
 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

 

Pour aller plus loin

  • L'assurance optimise l'entreprise de son dirigeant

    Comment faire prendre conscience aux franchisés des enjeux de l’assurance ?

    Souvent considérée comme une charge et une formalité à accomplir, l’assurance, si elle est adaptée et optimisée, s’avère un outil générateur de croissance pour leurs commerces.

  • La garantie perte d'exploitation évite la cessation d'activité

    Pourquoi intégrer la garantie "perte d'exploitation" dans son contrat d'assurance ?

    Plutôt que de risquer de subir une double peine (sinistre et fin d’activité), le chef d’entreprise peut optimiser ses chances de rebondir avec la garantie « perte d’exploitation ».

  • nada

    Quelles sont les solutions de protection sociale pour le franchisé ?

    Gan Assurances propose des solutions répondant aux carences du système existant comme des alternatives innovantes et souvent peu connues des chefs d’entreprise.

« 1 2 »