Build le lundi 11/09/2017 12h53 - prod-restit-03 - html version 6.4.4 du 21/04/2017 14:12 - theme : | portlet : SP8.4 | layout : ! | sitehooks : SP8.4
 
Employeurs agricoles
 

Professionnel > gerer-entreprise > Actualités > employeurs_agricoles

 

Les employeurs agricoles ont jusqu’au 31 mars pour retenir la réduction « Fillon »

[Le 27 février 2018] Les employeurs agricoles ont la possibilité de renoncer à l’exonération de cotisations relative à l’emploi de travailleurs occasionnels pour bénéficier à la place de la réduction « Fillon ». Ils ont jusqu’au 31 mars pour exprimer leur choix.

 
Les employeurs agricoles peuvent bénéficier d’une exonération totale ou partielle de charges patronales (assurances sociales, formation professionnelle, retraite complémentaire…) sur les rémunérations qu’ils versent aux travailleurs « occasionnels », les employés recrutés en CDD et en contrat vendange pour la réalisation de tâches liées à la production animale et végétale (culture, élevage, transformation, conditionnement, commercialisation) ou de travaux forestiers.

Mais cette exonération de charges n’est pas compatible avec la réduction générale de cotisations sociales patronales (la réduction « Fillon ») sur les rémunérations des travailleurs occasionnels. Les employeurs doivent choisir entre l’un de ces deux avantages, qui ne peuvent se cumuler. 

Jusqu’à présent, ils avaient jusqu’au 10 janvier de chaque année pour exprimer leur choix au titre des rémunérations payées l’année précédente. En 2018, ils auront plus de temps pour renoncer, s’ils le souhaitent, à l’exonération relative au travail occasionnel au profit de la réduction « Fillon » pour les salaires qu’ils ont versé en 2017. Cette renonciation doit être signifiée par courrier papier ou électronique auprès de la Mutualité sociale agricole.
 

Cet article vous a plu ?

Notez cet article

 

Autres actualités...

  • vente terrain agricole

    Projet de vente d’un terrain agricole ? Attention au droit de préemption de la Safer !

    [26 juin2018] La vente simultanée de l’usufruit et de la nue-propriété d’un terrain agricole à deux personnes distinctes est soumise au droit de préemption de la Safer, une option qu’elle peut exercer lors d’un projet de vente afin de mener à bien ses missions d’aménagement local.

  • exonération taxe véhicule société

    Êtes-vous concerné par l’exonération de taxe sur les véhicules de sociétés ?

    [21 juin 2018] L’administration fiscale a précisé les modalités d’exonération de la taxe sur les véhicules de société (TVS).

  • cession fonds de commerce franchise

    Cession d’un fonds de commerce en franchise : le franchiseur peut-il s’y opposer ?

    [25 juin 2018] Lorsque le contrat de franchise prévoit un droit de préférence en faveur du franchiseur, le franchisé qui souhaite céder son fonds de commerce doit le lui proposer en priorité.

« 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 »